Alfa Romeo Giulia Coupé 2019

21 April 2018 par Jean-Sébastien Poudrier

L’Alfa Romeo Giulia vient à peine de débarquer sur le marché que le constructeur italien a déjà l’intention de diversifier sa gamme avec l’ajout d’une version coupé 2 portes suivant ainsi le modèle emprunté par BMW avec les Série 3/4, Audi avec les A4/A5 et Mercedes-Benz avec la Classe C. Bien qu’il ne s’agisse pour l’instant que d’une rumeur, cette dernière ne cesse de s’intensifier avec les nombreuses photos-espionnes qui circulent sur la toile.

Le constructeur italien travaille actuellement sur le développement d’une nouvelle motorisation inspirée de la Formule 1 et la Giulia représenterait la plateforme idéale pour accueillir qui en ferait certainement l’Alfa Romeo la plus puissante de tous les temps. On parle déjà d’une motorisation de plus de 641 chevaux sur les blogues et les réseaux sociaux.

MG" class="galerie-photo">Alfa Romeo Giulia Coupé 2019

Là où ça devient intéressant sur le plan mécanique, c’est lorsqu’on comprend que le constructeur italien a l’intention d’utiliser un système de récupération de l’énergie semblable à celui qu’on retrouve en Formule 1. Cette technologie récupère et réinvestit de l’énergie qui aurait normalement été perdue à différent endroit dans la voiture. Par exemple, l’énergie générée par le freinage est récupérée et stockée dans des batteries à l’entrée d’un virage et le pilote peut simplement renvoyer cette énergie vers les roues lors de l’accélération à la sortie du virage sous la pression d’un seul bouton, ce qui rend la conduite d’une voiture de course encore plus technique. Eh oui, les voitures de Formule sont en quelque sorte “hybrides” au cas ou vous ne le sauriez pas.

Néanmoins, contrairement aux pilotes de Formule 1 qui peuvent utiliser librement cette énergie au moment qui leur est le plus utile dans la course, je crois que le tout sera tout simplement géré par un ordinateur dans la nouvelle Alfa Romeo Giulia Coupe.

Quadrefolgio  

505-hp-alfa-romeo-giulia-makes-u-s-debut-at-l-a-auto-show-alfa-romeo-cloverleaf-badge

À moins que vous ne soyez un adepte aguerri de la marque Alfa Romeo, vous n’avez probablement jamais entendu parler de Quadrefoglio. Ça veut tout simplement dire trèfle à 4 feuilles en italien et c’est d’ailleurs le logo qu’on retrouve sur les voitures qui ont droit au traitement spécial de celle-ci. Quadrefolgio n’est rien de moins que la division sportive chez Alfa Romeo comme AMG chez Mercedes-Benz ou Polestar chez Volvo. Néanmoins, la Giulia a déjà passé sous le bistouri de Quadrefoglio, ce qui veut dire que cette nouvelle Giulia Coupe risque d’être préparé directement par une équipe spéciale.

Giulia

844884395_1_1080x720_alfa-romeo-giulia-qv-29-510km-automat-wroclaw

Dans un segment ou la diversité est synonyme de succès l’arrivée d’une version 2 portes de la déjà très sexy Giulia peut changer complètement la vision qu’on les acheteurs potentiels de cette voiture étrangère et peu connue contrairement aux bonnes vieilles voitures intermédiaires allemandes qui sont présente sur notre marché depuis plusieurs lustres.

Or, si les rumeurs au sujet d’une version encore plus puissante de l’Afla Romeo Giulia s’avèrent fondées, ça changerait les règles du jeu de manière radicale dans cette catégorie. La berline du constructeur italien et sa version Coupé domineraient largement en matière de performance et on ne se cachera pas que c’est là l’un des principaux attraits des voitures de luxe intermédiaires.

Pour l’instant, la berline Afla Romeo Giulia ne propose qu’un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres en entrée de gamme et un moteur turbocompressé V6 de 2.9 litres dans la version Quadrefolgio. Cette dernière n’a pas à être timide par rapport à la compétition avec ses 505 chevaux et 443 livres-pied de couple, ce qui lui permet d’abattre le 0-100 en moins de 3.9 secondes. Or, imaginez-vous simplement ce dont serait capable une Giulia de 641 chevaux.

Un nouveau nom

Contrairement aux constructeurs allemands qui définissent l’appellation de leur voiture par des numéros ou des lettres, Alfa Romeo prend bien soin de nommer chacune de ses voitures, à quelques exceptions près. Il faut dire que ça fait partie de la culture de la marque puisque ses voitures sont plus que des amas de métal qui vous permette de vous déplacer du point A au point B. Alfa Romeo ne cherche pas uniquement à présenter des voitures qui font briller son emblème. Le constructeur italien ne veut pas que ses clients disent qu’ils roulent en BMW ou en Audi tout simplement. Il veut que ses clients sachent qu’ils conduisent une Alfa Romeo Giulia Quadrefolgio. La culture de la marque repose sur la culture même de l’Italie ou chaque région et chaque village a son histoire et sa fierté où on vit passionnément pour chaque richesse locale. Ainsi, le tout se reflète dans la vision d’Alfa Romeo où chaque voiture à sa propre personnalité et son propre caractère.

Maintenant que tout cela a été dit, parlons de la nouvelle Afla Romeo Giulia Coupe 2019. Enfin, c’est comme ça qu’on la nomme pour l’instant, car la seule chose qu’on sait assurément, c’est qu’elle sera basée sur la même plateforme que la berline du constructeur italien. Or, certaines rumeurs veulent que la voiture se voie donner un autre nom, ce qui corroborerait effectivement avec les traditions de la marque. Le nom le plus populaire à l’heure actuelle est Sprint en hommage à ce coupé sport des années 70 et 80. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle voiture devrait officiellement être dévoilée d’ici la fin de l’année.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier