Aston Martin Valkyrie 2020

4 January 2019 par Jean-Sébastien Poudrier

On connait tous Aston Martin pour ses voitures de luxe de grand tourisme qui se démarque par leur grande élégance. Bref, avec ce long museau, une ligne fluide et des mécaniques qui misent avant tout sur le plaisir de conduire que la performance, on sait qu’on a affaire à une Aston Martin lorsqu’on en croise une. Toutefois, le constructeur britannique nous a dévoilé une voiture différente il y a quelques mois et cette dernière est sur le point de faire son entrée en scène.

Cette voiture,  c’est l’Aston Martin Valkyrie et plusieurs images de cette voiture spectaculaire ont commencé à faire le tour de la toile et on le comprend assez rapidement puisque c’est un modèle assez atypique pour la marque. Néanmoins, s’il y a un détail qui nous manquait pour boucler la boucle, c’était de savoir ce qui se cacherait sous le capot du bolide britannique et comme vous l’avez surement deviné, si je vous écris cet article, c’est parce que nous le savons maintenant.

Cette mécanique monstrueuse (et vous allez comprendre assez vite pourquoi je la qualifie ainsi) fera de l’Aston Martin Valkyrie 2020 l’une des voitures les plus désirables sur le marché. Eh oui, avant même son style, sa production limitée ou son cachet de manière générale, la première chose qui devrait vous plaire de cette voiture, c’est son gargantuesque moulin. Il s’agit d’un V12 de 6.5 litres qui sera combiné à un système hybride, mais officiellement Aston Martin n’a pas encore dévoilé la puissance finale de cette combinaison. Ce qu’on sait toutefois, c’est que moteur affichera une puissance de plus de 1 000 chevaux et qu’il sera capable de révolutionner à plus de 11 100 tr/min. Ainsi, cette mécanique risque de chanter plus fort que Céline Dion dans un concert à Vegas l’émotion promet d’être à son comble derrière le volant de cette voiture puisque les moteurs V12 se font de plus en plus rares, surtout ceux, qui son capable d’aussi impressionnantes révolutions.

Le plus intéressant, c’est que le constructeur britannique a voulu rendre hommage aux voitures de course d’époque en quelque sorte avec la Valkyrie puisque le moteur V12 de cette dernière ne bénéficie d’aucune forme de suralimentation classique comme un compresseur volumétrique ou un turbocompresseur. Ainsi, tout ce qu’il y a, c’est le moteur et vous. Toutefois, réussir une telle prouesse et surtout de s’assurer que la voiture soit capable de prendre une telle puissance n’a rien de bien évident. En fait, le constructeur britannique a du faire preuve de beaucoup d’ingéniosité puisque le moteur à lui seul ne pèse que 454 lb et selon les dires de la marque, il sera partie intégrante de la structure. En résumé, pas de moteur sans voiture et pas de voiture sans moteur. Aston Martin nous livre sa première HyperCar de nouvelle génération et croyez-moi, elle ne risque pas de vous décevoir, à condition d’en avoir les moyens bien sûr.

Un futur classique

L’Aston Martin Valkyrie n’est pas encore arrivée sur le marché, mais je peux vous assurer qu’elle est déjà très convoitée par les collectionneurs. Enfin, il n’y a rien d’officiel sur le sujet, mais tout porte à croire que les 150 unités qui seront produites ont déjà toutes été vendues. D’ailleurs, ce chiffre n’est même pas confirmé puisque certaines sources parlent plutôt de 175 unités. Disons que  le créneau des HyperCar électrifié est de plus en plus populaire et dans le cas de la Valkyrie, il s’agit d’une voiture à production très limitée, ce qui la rend d’autant plus intéressante. Certaines rumeurs laissent croire qu’elle arrivera sur le marché cette année et d’autres parlent plutôt de 2021.  Bien entendu, aucun prix n’a été dévoilé, mais ce n’est certainement pas ce qui va empêcher les collectionneurs et futurs acheteurs de donner d’important dépôt ou même de payer la voiture en totalité avant même de voir le résultat final. Cette pratique est monnaie courante dans cette catégorie de savoir, car de toute manière, vous êtes assuré de ne pas perdre un sou et même de doubler votre mise dans les premiers mois après la livraison. On peut quasiment qualifier ce genre de voiture d’investissement.

Une préparation spéciale

L’Aston Martin Valkyrie est impressionnante, mais ce qui la rend aussi impressionnante, c’est ça mécanique et de ce fait, il faut dire un énorme merci à l’équipe de Cosworth, car cette dernière c’est occupé de l’aspect mécanique de la voiture. Cosworth a travaillé sur de nombreux projets, dont plusieurs voitures de rallye, mais aussi chez Ferrari ainsi qu’en Formule 1. Bref, le constructeur britannique n’aurait pas pu faire appel à une meilleure équipe. Néanmoins, au final, le plus important, c’est que l’Aston Martin Valkyrie ne sera pas uniquement bonne pour la piste puisqu’elle sera aussi homologuée pour la route.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier