Audi Q8 2019

16 June 2018 par Jean-Sébastien Poudrier

Présenté la semaine dernière à Shenzhen en Chine, le tout nouveau Audi Q8 a incontestablement fait une bonne première impression. Disons que le constructeur allemand met les pieds dans la catégorie des VUS Sport de grand format pour la première fois et les consommateurs ont été positivement surpris de cette nouvelle.

Selon Audi, l’objectif du Q8 est de séduire une nouvelle clientèle à la recherche d’un véhicule utilitaire sport audacieux, élégant et surtout, bourré de technologies de pointe, ce qui est exactement ce que propose le Q8. Ce n’est pas tout puisque le nouveau VUS du constructeur allemand profitera également du tout nouveau système à 4 roues motrices et 4 roues amovible, ce qui permettra de réduire considérablement son rayon de braquage, mais surtout d’améliorer ses performances sur la piste, car oui, le constructeur allemand s’attend à ce que les propriétaires de Q8 fassent du circuit avec ce dernier.

Un géant en complet

Avec des dimensions comme celles du Q8, difficile de passer inaperçu ou de ne pas être perçu comme un monstre. Néanmoins, malgré une longueur totale de 4.99 mètres, une largeur de 2.00 mètres, une hauteur de 1.17 mètre et un empattement de 3.00 mètres, l’Audi Q8 2019 reste tout de même un joli véhicule grâce à son allure racée et moderne. Disons que le constructeur allemand a réussi à faire preuve de créativité tout en respectant les angles et les courbes naturelles du Q8 de sorte que ses proportions sont tout simplement idéales et c’est scientifiquement prouvé que si un objet propose des proportions idéales, il vous séduira.

Comparativement au Q7, le Q8 est nettement plus large, moins long et moins haut, ce qui témoigne de sa vocation sportive.

Il y a de nombreux détails qui me plaisent énormément sur le nouvel Audi Q8 comme ses phares avant très évolués et ses immenses jantes de 22 pouces. Néanmoins, ce qui me plait le plus, je crois, c’est l’allure générale que prend le VUS du constructeur allemand, car il s’inspire grandement de certains modèles des années 80. Bref, dès le premier coup d’œil on voit qu’on a affaire à un véritable bolide.

À l’intérieur d’un ordinateur

L’habitacle de l’Audi Q8 2019 sera si évolué et moderne dans sa conception que vous aurez littéralement l’impression de vous trouver dans un ordinateur géant. Le constructeur allemand promet une interface très futuriste et intuitive. D’ailleurs, Audi fait également mention des nombreuses commandes vocales et de la facilité de communication qu’il y aura avec le système. Il mentionne que vous n’aurez qu’à dire « j’ai faim » pour que l’ordinateur de bord vous suggère des restaurants environnants. Et ce n’est pas tout puisque votre véhicule pourra servir de routeur internet grâce au réseau LTE et votre ordinateur pourra même apprendre vos préférences et vous faire des suggestions en fonction de ces dernières.

Audi Q8 2019

Une motorisation à la fine pointe de la technologie

Pour l’instant, la seule motorisation confirmée en ce qui concerne la version canadienne du Q8, c’est un V6 biturbo de 3.0 litres. Néanmoins, Audi nous propose une technologie hybride pour accompagner cette motorisation. Selon les dires du constructeur allemand, cette technologie permettra au moteur de s’éteindre à partir de 22 km/h pour effectuer ce qu’Audi appel une «phase de croisière» où le véhicule n’avance que par l’élan qu’il s’est donné au préalable en utilisant que l’énergie électrique généré par différent système de recharge. C’est d’ailleurs ce que Audi appelle son système MHEV pour Mild Hybrid Electric Vehicle ou (technologie hybride douce si vous préférez.

Selon ce qu’on en sait, ces phases de croisière sont courtes, mais elles permettent au Q8 d’afficher une consommation moyenne nettement plus raisonnable.

Selon les rumeurs qui circulent actuellement sur la toile, l’Audi Q8 pourrait se voir greffer un plus petit moteur turbocompressé de 2.0 litres dans une version d’entrée de gamme. Sans compter qu’on parle d’une version plus sportive animée par le même moteur qu’on retrouve dans la Audi S8, à savoir un V8biturbo de 4.0 litres de 605 chevaux et 512 livres-pied de couple.

Je ne veux pas lancer de rumeur à mon tour, mais je crois que cette dernière motorisation a toutes les chances de son côté pour se retrouver dans l’Audi Q8 puisqu’on la retrouve également dans le Lamborghini Urus, un véhicule qui, selon ce que je peux constater, partage vraisemblablement sa plateforme avec le Q8. En effet, les 2 VUS proviennent de la même famille et étrangement, ils affichent des dimensions très similaires.

Pour revenir sur ce qui a été confirmé par Audi, parlons de la suspension du Q8 puisque le constructeur allemand nous promet que son VUS sera pourvu d’amortisseur adaptatif à air comprimé. Sans compter que le Q8 offrira une garde au sol de près de 10 pouces, ce qui risque d’en faire un compétiteur sérieux aux Land Rover de ce monde.

Ce n’est pas tout puisque le système Quattro du Q8 permettra de répartir la puissance à 40% vers l’avant et 60% vers l’arrière, ce qui permet d’offrir une expérience de conduite optimale. Le Q8 sera également pourvu d’un système très sophistiqué d’aide à la descente en côte.

L’avenir est à nos portes

L’Audi Q8 n’est pas le genre de véhicule qui répond forcément à nos besoins ou qui est particulièrement plaisant à conduire. Ce n’est pas non plus un véhicule abordable et certainement pas aussi fonctionnel que nombreux de ses compétiteurs. En fait, l’Audi Q8 est le genre de véhicule qu’on achète par caprice et par plaisir. C’est d’ailleurs là l’une des raisons qui expliquent le fait que le concept du Q8 2019 soit largement orienté sur l’expérience de conduite et le contact avec les technologies de pointe.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier