BMW propose une assurance auto/habitation

6 December 2014 par Jean-Sébastien Poudrier

Dans un monde où il est pratiquement nécessaire d’avoir une assurance, du moins, pour nos biens de valeurs comme notre maison, nos mobiliers et notre voiture, on se laisse parfois emporter par notre manque de connaissance dans le sujet par les assureurs, ce qui fait en sorte qu’on paie des primes stratosphériques pour des « services » dont on n’a parfois nullement besoin, tout ça selon des « statistiques ». En matière d’automobile, on parle de risque et le risque, c’est clairement une affaire de compagnie d’assurance puisque ses dernières vous proposent une prime en fonction du modèle et de l’année de votre voiture après quoi on vous positionne dans une catégorie. Or, que se passe-t-il lorsque votre assurance est aussi la même entreprise qui vous vend votre voiture?

Aussi ironique que ça semble être, BMW vient tout juste d’annoncer qu’il se lançait dans le domaine des assurances, mais pas seulement en matière d’automobile puisque les compagnies qui se spécialise dans le domaine combine souvent plusieurs service pour faire « économiser » et ainsi conserver la fidélité de leur client. BMW s’est donc affilié avec Marsh Canada pour proposer à ses clients en plus de leur voiture, une assurance pour cette dernière ainsi que leur maison.

Sur mesure

BMW prétend que sa nouvelle offre d’assurance auto/habitation permettra à sa clientèle de bénéficier de rabais plus important grâce à l’achat de leur voiture. C’est difficile à croire, mais ça semble légitime puisque les constructeurs automobiles offrent déjà des programmes de garantie avec la vente de leur véhicule. Je ne vois donc pas pourquoi l’assurance ne pourrait pas intégrer le processus et quand on y repense, on aurait à faire affaire avec qu’une seule et même compagnie du début de l’achat jusqu’à la réclamation – en espérant que vous n’ayez pas à vous rendre jusque-là —, ce qui veut dire que « techniquement » votre voiture serait réparée ou remplacer directement par une concession BMW.

Une opportunité profitable pour tous

Certes, le fait pour un constructeur automobile d’offrir sa propre police d’assurance peut sembler à risque pour le consommateur qui n’aura pas vraiment envie d’aller « voir ailleurs » au risque de perdre une prime soi-disant sur mesure. Or je doute fortement avec toute la règlementation qui existe sur le sujet que BMW essaie de profiter de ses clients, bien au contraire. Le constructeur bavarois est seulement en train de s’approprier le marché canadien en offrant tout simplement mieux que ce que les autres constructeurs ont à offrir. Nous en saurons davantage dans les prochaines semaines.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier