BMW X2 2018

10 November 2016 par Jean-Sébastien Poudrier

Une contribution à l’histoire

L’automobile est une création récente dans toute l’histoire de l’humanité, pourtant, son influence sur la culture est telle que les scientifiques du futur pourront comprendre les mœurs d’une époque précise uniquement grâce à aux automobiles. Les années 60 ont été marquées par des voitures époustouflantes sur le plan stylistique comme la BMW 503. Les années 70 ont donné naissance à des voitures plus petites et économiques comme la BMW 2002. La BMW M1 de 1978 à 1981 a été la première voiture de catégorie Super Car produite par l’Allemagne. Les années 90 ont été des années de grand luxe avec des voitures plus spacieuse et confortable que jamais comme la Série 7 et la Série 8. Finalement, l’ère des gros véhicules utilitaires sport s’est installée dans les années 2000 avec les X3, X5 et X6. Et c’est dans cette belle tradition que le constructeur bavarois vient tout juste d’officialiser l’arrivée prochaine sur le marché de sa toute dernière création, le BMW X2 Concept. Le BMW X2 viendra ainsi rejoindre le BMW X1 dans la catégorie de l’heure, soit celle des véhicules utilitaires multisegment dès 2018.

On connait le BMW X2 depuis quelques semaines seulement puisque le concept a été présenté au salon de l’automobile de Paris le mois dernier. Néanmoins, le VUM du constructeur bavarois nous plait déjà. Sa ligne plus agressive et proche de celle d’un coupé ne manque pas d’attirer l’attention. En fait, peu importe, l’angle avec lequel on observe le BMW X2 2018, on y trouve un ou plusieurs détails tape-à-l’œil.

BMW_X2_Concept-003-750x500 BMW_X2_Concept-004-750x500 BMW_X2_Concept-005-750x500

Débutons avec la partie avant du BMW X2 2018 puisqu’il s’y passe là de nombreuses choses. Je commencerai par souligner l’imposante calandre divisée en deux, la signature esthétique de la marque. BMW a aussi fait un excellent travail au niveau des phares qui ajoutent beaucoup de caractère à la finition du X2. Finalement, le parechoc avant et ses énormes ouvertures viennent compléter le tout. Les lignes du capot proposent une certaine musculature au profil du BMW X2 2018. D’ailleurs, son profil gonflé et ses vitres minces donnent l’impression que le VUM du constructeur bavarois est nettement plus long qu’il l’est en réalité. Le BMW X2 2018 n’a toutefois rien d’un véhicule typiquement dédié à la ville puisqu’il propose visuellement une garde au sol assez élevée et des bas de caisse en matériaux composites sans peinture ce qui laisse présumer des capacités hors routes assez intéressantes. Quant à la partie arrière du X2 2018, je crois que la simplicité est le mot d’ordre. Les feux arrière s’intègrent à merveille au design épuré  et sophistiqué du X2. Les pots d’échappement sont d’une dimension assez impressionnante. Pour conclure, les jantes présentées avec le concept son tout simplement superbe. Il ne reste plus qu’à espérer qu’elle soit au menu de la version de production lorsque celle-ci fera son entrée en concession.

Tout est une question de détail avec le BMW X2 2018 puisque BMW a voulu présenter un tout nouveau genre de design sans toutefois déplaire à sa clientèle actuelle. Je crois que c’est mission accompli pour le VUM bavarois qui propose un parechoc avant assez large, ce qui lui donne un air plus costal. L’une des caractéristiques les plus futiles du design du BMW X2 et je vous garantit que vous ne l’aurez probablement même pas remarquer tellement il s’intègre bien à la carrosserie, c’est la présence du logo sur la partie arrière du profil du véhicule, juste à la pointe de la vitre. C’est un détail plutôt inusité qui donne aussi beaucoup de cachet au BMW X2 2018.

BMW-X2-concept-wheel-at-2016-Paris-Motor-Show BMW_X2_Concept-010-750x500 BMW_X2_Concept-009-750x500

Une mécanique bien choisie

Le BMW X2 2018 sera propulsé par un moteur turbocompressé de 4 cylindres auquel sera rattaché une boîte automatique ZF à 8 rapports. Ce moteur de 4 cylindres affiche une puissance de 228 chevaux et 258 livres-pied de couple. C’est pour l’instant la seule combinaison mécanique qui sera disponible en Amérique du Nord. En revanche, les Européens pourront quant à eux opter pour cette dernière ou pour un moteur diésel de 1.5 litre, lequel serait arraché à une boîte manuelle à 6 rapports. Ne vous attendez toutefois pas à voir cette version traverser l’océan jusqu’ici.

En ce qui concerne la motricité des roues, BMW n’a toujours pas dévoilé de détail à ce sujet, mais il y a de fortes chances pour que la seule option possible soit la traction intégrale de série, comme c’est le cas pour le BMW X1 à l’heure actuelle.

Résumé

Selon les dirigeants de BMW, le X2 sera un heureux mélange entre la sportivité, le grand luxe et la commodité d’un VUM compact. Son design dynamique et accrocheur risque beaucoup de plaire à une clientèle de jeunes hommes et femmes d’affaires. BMW mise d’ailleurs sur ce modèle pour rivaliser directement avec la Classe GLA de Mercedes-Benz.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier