Bugatti Chiron 2018

27 March 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

463 km/h

L’une des choses que je trouve les plus ironiques, avant même de parler de ses performances, de sa conception ou même de son histoire, la première chose qu’on nous mentionne sur la page de la Bugatti Chiron, c’est que sa consommation moyenne s’élève à 35.2L/100km en ville et 15.2L/100km sur autoroute. Oh, et j’en oubliais pratiquement que sa cote de Co2 est de 516g/km, ce qui est très mauvais. Alors, je dis bravo à Bugatti pour vouloir décourager tous ces acheteurs potentiels avec des données techniques qui font peur, mais ce n’est pas suffisant. Meilleure chance la prochaine fois!

Bon, pour en revenir aux choses sérieuses, la Bugatti Chiron affiche réellement des données qui font peur, mais pas dans le sens que vous croyez. Les limites de la sportive française sont si extrêmes que même les cascadeurs professionnels et les pilotes professionnels ont peur de l’essayer et ça, c’est ce qui rend cette voiture aussi intrigante.

16996355_1014841668644717_7381667891648518734_n

Un monstre d’ingénierie.

La Bugatti Chiron n’a rien d’une voiture normale à commencer par sa conception. D’abord quasiment l’entièreté de sa carrosserie est en fibre de carbone. Néanmoins, c’est sous le capot de la Bugatti Chiron que la magie s’opère. La sportive du constructeur français est propulsée par un moteur W16 doté de 4 turbocompresseurs, ce qui porte la puissance totale à 1500 chevaux et 1 180 livres-pied de couple. C’est ce qui permet au bolide d’atteindre une vitesse de pointe de 463 km/h, enfin, en théorie, puisque dans les faits, la voiture est limitée électroniquement à 420 km/h, ce qui est tout de même déjà assez rapide pour une voiture. Ainsi, la Bugatti Chiron 2018 est capable de boucler le 0-100 en moins de 2.5 secondes en plus d’atteindre 200 km/h en 6.5 secondes. D’ailleurs elle peut atteindre 350 km/h en 16 secondes. Cette donnée ne vient pas de Bugatti, mais bien du conducteur le plus téméraire qui soit puisque Bugatti lançait aujourd’hui les essaie libres de sa nouvelle voiture pour les journalistes et les futurs clients. Et deviner ce que l’un d’entre eux a fait? Eh bien, il a testé l’accélération de la voiture jusqu’à une vitesse de 350 km/h et le tout lui a pris exactement 16 secondes.

Une collection de vêtements

Ce n’est pas inusité qu’une grande marque comme Bugatti produise également des vêtements et même une collection tout entière sur la seule base de la Chiron. Comme c’est le genre de voiture dont le tirage est très limité et le prix de base est même inaccessible à la majorité des millionnaires. C’est pourquoi vous pouvez vous procurer des vêtements Chiron en guise de consolation si vous ne pouvez pas mettre la main sur la voiture elle-même. Je vous rassure sur une chose, la gamme de vêtements Bugatti Chiron n’est pas aussi dispendieuse que la voiture elle même. En fait, certains morceaux sont tout à fait abordables comme c’est le cas des polos et des casquettes. En revanche, si vous voulez une paire de lunettes à 480 euros pièces, ce qui reste tout de même assez raisonnable pour ce genre d’item, vous les trouverez dans la gamme de vêtements Bugatti Chiron.

c7055-q138-137-03 cs7042-q5156-140-03 c7050-q1139-058-03

Une leçon d’histoire

Tout comme c’est le cas pour chaque voiture de la marque, la Bugatti Chiron tire son appellation d’une célébrité locale. En ce qui concerne la toute dernière venue de la gamme, il faut dire merci à Louis Chiron, un pilote automobile monégasque pour avoir donné son nom à la voiture. Le pilote a vécu entre 1899 et 1979.

De grandes ambitions

La Bugatti Veyron s’est fabriquée à plus de 450 exemplaires sur une période de 10 ans, ce qui représente une production annuelle d’environ 45 voitures. Et chacune d’entre elles est unique et certaines éditions spéciales à la demande de leurs propriétaires ont même été confectionnées selon les spécifications de ces derniers. Or, les dernières unités ont eu du mal à trouver preneur, mais il semble que cela ne représente aucun obstacle pour le constructeur français qui entend fabriquer plus de 70 Chiron cette année. D’ailleurs, le constructeur a récemment fait mention sur son compte Twitter qu’il y aurait déjà plus de 250 commandes pour la Chiron et que la production totale s’élèverait à plus de 500 unités. Y a-t-il véritablement autant de personnes aussi fortunées sur cette planète? Eh bien, il faut croire que oui puisque selon Bugatti, l’acheteur moyen d’une Veyron possède 65 voitures, 3 Yatch et 1 avion. Ça, c’était il y a quelques années. Je me demande où nous en sommes rendus aujourd’hui. Bref, tout cela pour dire qu’il y a un marché pour la Chiron et que nous aurons peut-être la chance d’en croiser quelques-unes sur les routes du Québec très bientôt.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

463 km/h!

463 km/h!


Warning: Illegal string offset 'name' in /home/autokmh/public_html/MVC/utils/DFP.php on line 48



Warning: Illegal string offset 'name' in /home/autokmh/public_html/MVC/utils/DFP.php on line 48