Chevrolet Bolt 2017

7 February 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

Les premières unités canadiennes livrées

General Motors a mis les bouchées doubles pour que sa clientèle puisse bénéficier d’une voiture électrique à autonomie prolongée. En fait, il n’aura fallu que deux ans à Chevrolet pour concevoir, testé et commercialisé la Bolt, ce qui est pratiquement un record dans l’industrie de l’automobile même pour une voiture standard. Or, Chevrolet l’a fait et on ne peut que s’en réjouir puisque non seulement la Bolt remplit ses promesses en matière d’autonomie, mais elle figure en prime parmi les voitures électriques les plus abordables sur le marché.

Le prix de détail suggéré par le fabricant est de 42 795$. Néanmoins, comme c’est le cas pour la majorité des voitures hybrides, hybrides enfichable et électrique sur le marché canadien, la Chevrolet Bolt propose bien évidemment une prime incitative, ce qui peut aller jusqu’à 12 389$ comme en Ontario. Au Québec, cette prime atteint les 8 000$, ce qui n’est quand même pas rien. En ce qui concerne l’autonomie de la voiture, puisque c’est là l’un de ses attraits les plus intéressants, la Chevrolet Bolt 2017 est capable de parcourir plus de 383 kilomètres à partir d’une seule charge. C’est entre autres ce qui explique qu’elle a été nommée voiture nord-américaine de l’année 2017.

Tel que décrit par les clients

Chevrolet aime beaucoup utiliser de vraies personnes pour ses publicités. Ce n’est donc en rien surprenant que le constructeur américain ait demandé leur avis à quelques acheteurs de Bolt comme on a pu le lire dans un récent communiqué de presse sur le sujet.

  • Samantha Mesrobian, directrice de la responsabilité sociale d’entreprise de la Banque Scotia, qui troque son Land Rover pour une Bolt EV. Mme Mesrobian a acheté la Bolt EV chez City Chevroletà Toronto, en Ontario.
  • Joe Winkfein, un directeur de service de T.I., qui était auparavant propriétaire d’une Volt d’occasion de première génération. La Bolt EV est son deuxième véhicule électrique Chevrolet. M. Winkfein a acheté sa Bolt EV chez Dean Myers Chevroletà Toronto.
  • Claude Michaud, ex-président de Réno-Dépôt, qui devient propriétaire d’un véhicule électrique pour la deuxième fois, ayant auparavant possédé une Volt de première génération. M. Michaud a fait l’acquisition de sa Bolt EV chez le plus grand concessionnaire vendeur de véhicules électriques, Bourgeois Chevroletà Rawdon, au Québec.

mm_gal_item_c2_69f0.img_resize.img_stage._0-e1480473511202 mm_gal_item_c2_fc77.img_resize.img_stage._0-e1480473518214 mm_gal_item_c2_9749.img_resize.img_stage._0-e1480473525806

383 kilomètres, vraiment ?

Tout comme on vous annonce que votre voiture est capable d’afficher une consommation moyenne de 5.8L/100km et que vous obtenez en réalité 8.0L/100km, l’autonomie moyenne annoncée pour les véhicules électriques ne reflète en rien la réalité, surtout dans les endroits où les conditions routières sont parfois extrêmes. Et je veux dire par là lorsqu’il y a des températures sous la barre des -20, de la neige, du verglas etc. Ça ne vous rappelle pas un endroit? Eh oui, je suis en train de parler de notre belle province qu’est le Québec. Cela dit, même avec de telles conditions, la Chevrolet Bolt devrait offrir une autonomie moyenne réelle de 250 à 290 kilomètres sur une seule charge, ce qui est tout de même intéressant pour une voiture de cette catégorie. 250 kilomètres, c’est suffisant pour la grande majorité des Québécois. Il vous faudra planifier des arrêts de longues durées seulement si vous voulez parcourir plusieurs centaines de kilomètres dans une seule journée. Néanmoins, vous n’aurez plus à planifier toute votre vie autour de votre voiture, ce qui est avantage important qu’apporte la Bolt.

Des batteries, ça prend de la place

L’une des principales critiques à l’égard des voitures électriques et même des voitures hybrides enfichables, c’est le peu d’espace cargo qu’elle offre, et vu les dimensions de la Bolt, on pourrait croire que 4 adultes y seraient très à l’étroit. En fait, c’est à moitié vrai puisque les places arrière ne sont pas particulièrement spacieuses. En revanche, c’est parfait pour une famille. Quant à l’espace cargo, il n’y a aucun compromis à faire puisque la batterie de la Bolt est située dans le planché.

mm_gal_item_c2_79e8.img_resize.img_stage._0-e1480473531481 mm_gal_item_c2_874e.img_resize.img_stage._0-e1480473541124 mm_gal_item_c2_e155.img_resize.img_stage._0-e1480473549439

Une véritable rivale pour la Tesla Model 3

Ce n’est un secret pour personne, Tesla est le leader mondial à l’heure actuelle en matière de voiture électrique, mais ce n’était qu’une question de temps avant qu’un autre manufacturier arrive à produire une voiture dont l’autonomie est comparable à celle des voitures de Tesla. Je crois que comme moi, vous n’avez pas été surpris d’apprendre que Chevrolet est le premier constructeur à avoir emboîté le pas. Selon moi, la Bolt n’est que la première d’une nouvelle génération de voiture électrique.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Les premières unités canadiennes livrées

Les premières unités canadiennes livrées