Chevrolet Corvette : dossier spécial

16 July 2018 par Jean-Sébastien Poudrier

La Chevrolet Corvette est une voiture sportive américaine légendaire qui a marqué l’histoire à de nombreuses reprises. Néanmoins, ce qui rend cette voiture aussi spéciale, c’est d’abord et avant tout le fait qu’il s’agit du modèle à la production continue la plus longue. En effet. La Corvette est arrivée sur le marché en 1953 et elle n’a jamais cessé d’être produite depuis. D’ailleurs, elle a fêté cette année, le 30 juin, son 65e anniversaire sur le marché, ce qui n’est quand même pas rien et qui mérite certainement d’être souligné. C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter le meilleur et le pire de la Chevrolet Corvette depuis le tout premier jour.

Chevrolet Corvette C1 1953 – 1962

Avec le succès que connait aujourd’hui la Chevrolet Corvette, il est difficile de croire que la voiture a connu des débuts difficiles. Pourtant, c’est exactement ce qui s’est produit puisque la sportive du constructeur américain est arrivée sur le marché à une époque d’après-guerre où l’économie n’était pas à son meilleur et même si Mercedes-Benz et d’autres manufacturiers offraient des modèles similaires, la voiture décapotable du constructeur américain était tout simplement trop chère et pas assez puissance selon les acheteurs. Il faut dire qu’à cette époque, la Corvette n’était pas connue. Au final, le constructeur américain aura tout de même réussi à vendre près de 70 000 Corvettes entre 1953 et 1962. Aujourd’hui, les modèles de cette époque sont considérés comme les plus désirables du monde.

Chevrolet Corvette C2 1963 – 1967

La Chevrolet Corvette C2 est arrivée sur le marché à une époque où le style était une priorité et c’est ce qui lui a longtemps permis d’être considérer comme l’une des plus belles voitures du monde, ce qui est encore le cas aujourd’hui si vous voulez mon avis. Malgré sa courte durée de production, près de 118 000 Corvettes C2 sont sorties de l’usine, ce qui témoigne du succès de ce modèle. L’une des caractéristiques qui ont certainement charmé les acheteurs, c’était la possibilité d’obtenir un moteur V8 de près de 435 chevaux, ce qui en faisait l’une des voitures les plus puissantes de la planète à l’époque.

Chevrolet Corvette C3 1968 – 1982

Cette Corvette est arrivée sur le marché en plein cœur du mouvement de popularité pour les voitures musclées et c’est d’ailleurs pour cette raison que sa forme a considérablement changé à cette époque. Néanmoins, jamais une Corvette n’a été produite durant autant d’années (15 au total) et c’est peut-êtr ce qui explique que les gens en avaient tout simplement marre à la fin de la production de cette dernière.  La Corvette C3 est d’ailleurs celle qui est à l’origine de l’une des insultes francophones les plus populaires à son sujet, à savoir «grosse Corvette, petite…» vous connaissez le reste! Malgré tout, cette génération de Corvette a marqué l’histoire pour ses nombreuses avancées technologiques et ses nombreuses éditions spéciales.

Chevrolet Corvette C4 1984 -1996

La C4 est la première Corvette qui ressemble à la génération actuelle sur le plan de la forme. En fait, c’était typique de l’époque pour les voitures sportives d’arborer une forme plus dynamique et surtout, plus carrée. On pense notamment à la Lamborghini Countach qui était très populaire à la même période. Or, cette nouvelle génération de Corvette a marqué son époque grâce à son allure racée et surtout grâce à ses performances puisque c’était une voiture très rapide pour les années 80. Elle était capable d’abattre le 0-100 en moins de 4.5 secondes.

Chevrolet Corvette C5 1997 – 2007

La Chevrolet Corvette C5 est restée sur le marché pendant près de 10 ans. En fait, sa production était officiellement terminée en 2005, mais le constructeur américain a décidé d’offrir une édition Classic pour les 2 années qui ont suivi, ce qui témoigne de la grande popularité de ce modèle. La Corvette C5 était plus lente que la C4, mais c’était la première voiture d’allure moderne de la gamme Corvette et c’est d’ailleurs la première Corvette a avoir portée l’appellation Z06.

Chevrolet Corvette C6 2005 – 2012

La Chevrolet Corvette C6 est spéciale, surtout pour moi puisque c’est la première Corvette qui m’a permis d’aimer ce modèle. Disons que son allure plus agressive et ses performances à couper le souffle ont certainement aidé. La Chevrolet Corvette C6 est la première Corvette depuis de nombreuses années qui ont pu se vanter d’être en mesure de rivaliser avec les grandes sportives italiennes en matière de  performance. Chevrolet a d’ailleurs marqué l’histoire avec le lancement d’une toute nouvelle ZR1 doté d’un V8 suralimenté de 647 chevaux, ce qui lui a permis d’abattre le 0-100 en moisson de 3.5 secondes. Inutile de vous dire que c’est à ce moment que les adeptes de performance ont véritablement commencé à s’intéresser à la Corvette.

Chevrolet Corvette C7 2013

Finalement, c’est en 2013 que le constructeur américain a dévoilé sa 7e génération de Chevrolet Corvette et on peut dire que l’arrivée de cette dernière à e8u l’effet d’une trainer de poudre grâce à son nouveau design plus agressif que jamais. D’ailleurs, même dans sa version d’entrée de gamme, cette nouvelle Corvette en a surpris plus d’un avec un moteur de 455 chevaux et 460 livres-pied de couple. La version Z06 et ses aptitudes sur la piste resteront longtemps gravées dans les annales. Cette dernière propose d’ailleurs un V8 suralimenté de 650 chevaux et 650 livres-pied de couple. Néanmoins, tous attendent avec impatience la nouvelle Corvette ZR1 qui promet de la Corvette la plus puissante et la plus rapide jamais produite.

La prochaine génération de Chevrolet Corvette devrait être dévoilé d’ici quelques années, mais les adeptes de la marque et surtout les puristes craignent pour le pire puisque de nombreux prototypes à moteur central arrière ont té aperçu aux côtés de l’actuelle Chevrolet Corvette, ce qui nous laisse présager que la prochaine sportive de la marque sera bien différente. Néanmoins, différent, ça ne veut pas forcément dire que c’est pire. En fait, je crois que si Chevrolet se décide véritablement à produire une Corvette à moteur central arrière, les Ferrari et Lamborghini de ce monde auront toutes les raisons de s’inquiéter.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier