Chevrolet Equinox 2018

25 August 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

Dévoilé plus tôt cette année, le Chevrolet Equinox 2018 promet d’être l’un des véhicules les plus intéressants et polyvalents de son segment grâce à une refonte complète. Néanmoins, là où le VUS du constructeur américain risque de gagner de nombreux clients, c’est grâce à son tout nouveau moteur diésel. Comme vous le savez probablement déjà, Volkswagen était le seul constructeur à offrir des motorisations diésel dans la majorité des segments. Or, depuis le fameux scandale des tests d’émission, le constructeur allemand a retiré les mécaniques diésel de ses véhicules canadiens pour une durée indéterminée. General Motors a donc saisi l’occasion pour offrir une motorisation diésel et ainsi séduire une clientèle qui ne trouvera plus son compte chez son rival allemand.

Le moteur de 4 cylindres turbodiésel de 1.6 litre du Chevrolet Equinox 2018 affiche une puissance de 137 chevaux et 240 livres-pied de couple, ce qui peut sembler assez modeste pour un véhicule du gabarit de l’Equinox, mais ce n’est pas la vitesse ou l’accélération qui compte ici, mais bien l’économie de carburant et dans ce segment, le Chevrolet Equinox 2018 va exceller, rien de moins. Chevrolet nous annonce une consommation moyenne de 6.0L/100km  sur autoroute pour la version à traction avant et 6.6L/100km sur autoroute pour la traction intégrale, ce qui est environ 30 à 40% plus efficace que la moyenne des VUS à essence.

012

Si vous n’êtes pas un grand adepte de moteur diésel, le Chevrolet Equinox 2018 va aussi proposer des motorisations à essence plus classique. De série, le VUS du constructeur américain propose un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 1.5 litre développant 170 chevaux. Ce dernier affichera une consommation moyenne avoisinant les 9.8L/100km, ce qui est tout de même respectable. Néanmoins, si vous voulez opter pour la version la plus puissante du Chevrolet Quinox 2018, c’est vers le 2.0 litres turbocompressé qu’il faut se diriger. Ce dernier affiche une puissance de 252 chevaux, ce qui rend le VUS du constructeur américain nettement plus agréable et plaisant à conduire. En revanche, il est un peu plus gourmand que les deux autres moteurs avec une consommation moyenne de 10.9L/100km en ville et 8.3L/100km sur autoroute.

De la compétition en avenir

Après Volkswagen (en temps normal), General Motors est le constructeur qui utilise le plus de motorisations diésel. Toutefois, la demande est de plus en plus grande dans ce segment et c’est pour cette raison que d’autres constructeurs comme Mazda ont décidé d’offrir eux aussi des moteurs diésels en Amérique du Nord. Le CX-5 sera donc lui aussi l’un des seuls VUS à offrir une motorisation diésel en 2017. Néanmoins, contrairement au Chevrolet Equinox, il ne bénéficie pas d’une refonte complète et de nouvelles technologies, ce qui donne certainement l’avantage au VUS du constructeur américain.

ca-2018-chevrolet-equinox-suv-design-980x476-13V2

Polyvalent et élégant

Le Chevrolet Equinox était parmi les véhicules de vieilles générations qui avaient certainement besoin d’une importante mise à jour, ce que le constructeur américain a fait avec brio. Même s’il ressemble beaucoup à l’ancien modèle, l’Equinox 2018 propose des courbes plus modernes et une silhouette mieux équilibrée. Le seul hic, c’est qu’il offre une capacité de chargement moins intéressante que l’an dernier, mais ce n’est pas là un problème majeur puisqu’on parle d’une différence de quelques litres seulement.

Je dois dire que j’aime beaucoup les nouveaux phares du Chevrolet Equinox 2018 qui viennent rejoindre la calandre et qui lui donnent un air plus élégant et sympathique à la fois. Sur le plan latéral, le VUS du constructeur américain est plus agile et dynamique et la manière dont la partie arrière semble remontée avant la fin rappel l’ancien Equinox avec une touche de futurisme. Bien sûr, ce dernier a droit à des phares aux DEL, des feux arrière au DEl et de nouvelles jantes. Néanmoins, j’aime beaucoup le fait que Chevrolet a conservé l’aspect plus naturel et fonctionnel de l’Equinox avec des bas de caisse en plastique et sans peinture. Sans compter que le VUS du constructeur américain peut aisément sortir des sentiers battus grâce à une garde au sol plus élevée. Néanmoins la cerise sur le gâteau, c’est la superbe palette de couleur que propose le VUS du constructeur américain pour 2018

L’habitacle de Chevrolet Equinox 2018 est plus simple et moins moderne que celui de l’ancien modèle et ce n’est pas une mauvaise chose. En fait, plutôt que d’offrir un intérieur qui donne l’impression qu’on se trouve dans un véhicule haut de gamme, mais qui nous fait sourciers lorsqu’on touche certains matériaux tellement ils sont (cheap, GM a plutôt misé sur un style plus simpliste et grossier un peu comme un jouet de bonne qualité. Bref, ça rend le Chevrolet Equinox 2018 plus familier à utiliser et ça permet d’intégrer plus de technologie sans compromettre le style. Bref, l’habitacle du Chevrolet Equinox 2018 est une réussite sur toute la ligne.

Chevrolet vous comprend

Chevrolet est l’une des entreprises qui se sont le plus améliorées dans les dernières années et le constructeur américain offre de beaux produits qui répondent aux besoins des clients avec brio. J’aime beaucoup la direction que prend le constructeur américain en matière de style et de polyvalence, deux catégories dans lesquelles GM affichait une un manque à gagner important. Or, ce n’est plus le cas. De plus, Chevrolet a réussi à conserver l’aspect jeune et moderne de ses voitures grâce à des équipements de série parmi les plus complets sur le marché et pour combler le tout, le constructeur américain est l’un des seuls qui vont jusqu’à offrir la connexion 4G et le système OnStar quasiment de série. Le Chevrolet Equinox 2018 a tout pour plaire vraiment. Il est joli, bien équipé, bine conçue et surtout, il propose de nouvelles motorisations très compétitives dans le segment, ce qui promet beaucoup pour les années à venir.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

ca-2018-chevrolet-equinox-suv-design-1480x551-02