Ferrari 812 SuperFast 2018

18 February 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

La reine du bal

L’édition 2017 du Salon International de l’automobile de Genève qui aura lieu du 9 au 19 mars prochain sera l’hôte du dévoilement de la Ferrari la plus puissante et la plus rapide jamais construite à ce jour, la 812 SuperFast qui porte d’ailleurs merveilleusement bien son nom. Le nouvel étalon de la marque au cheval cabré sera ainsi la 19e voiture a porter l’héritage de la série V12 dont les débuts remontent à 1947.

Ce qui rend cette Ferrari 812 SuperFast 2018 encore plus mythique et spéciale, c’est qu’il s’agira probablement de la dernière voiture de sa lignée à être propulsée par un moteur V12 à aspiration naturelle sans l’aide d’aucune technologie hybride ou d’une quelconque forme de suralimentation.

Des performances bibliques

La Ferrari 812 SuperFast 2018 sera alimentée par un V12 de 6.5 litres capable de chanter de l’opéra à plus de 8 500 tours minute. Cette bombe de 800 chevaux et 530 livres-pied de couple sera capable de boucler le 0-100 en moins de 2.9 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 340 km/h. Voici d’ailleurs la fiche des spécifications techniques telles que le décrit Ferrari à l’heure actuelle

Moteur

Type V12 – 65o

Cylindrée – 6 496 cc

Puissance maximale – 800 chevaux à 8 500 rpm

Couple maximale – 530 livres-pied à 7 000 rpm

Dimensions

longueur – 4 657 mm

largeur – 1 971 mm

hauteur – 1 276 mm

Poids à vide – 1 525 kg

Distribution du poids – 47%/avant 53%/arrière

Performance

Vitesse maximale – 340 km/h

0-100 – 2.9 secondes

Consommation moyenne – 14.9L/100km

Émissions – 340g CO2/km

123 chevaux par litre

Ferrari_812_Superfast_2017_ae152-1200-800 812 superfast2  Ferrari-812-Superfast-4

Le moteur V12 de la Ferrari 812 SuperFast n’est peut-être pas suralimenté ou doté de technologies hybrides, mais il n’est pas moins performant pour autant, bien au contraire. Ce dernier adopte une technologie d’injection de 350 bars directement inspiré de celle développée par l’équipe de Fomule 1 de Ferrari. C’est d’ailleurs ce qui permet à la sportive du constructeur italien de produire 123 chevaux par litre. Sans compter que ce V12 de 6.5 litres est capable de produire, 80% de son couple a aussi bas que 3500 tr/min.

Un petit mensonge

Tout à l’heure, je vous ai dit que la Ferrari 812 SuperFast sera la Ferrari la plus puissante et la plus rapide du monde, ce qui n’est pas tout à fait vrai puisque la LaFerrari affiche une puissance de 963 chevaux et qu’elle peut atteindre une vitesse de point de 350 km/h. Donc (techniquement), la Ferrari 812 SuperFast 2018 n’est pas la Ferrari la plus rapide et la plus puissante du monde. En revanche, La LaFerrari était un modèle de production limité à seulement 499 exemplaires. Dans cette optique, on peut certainement attribué le titre de la Ferrari la plus puissante et la plus rapide jamais construite aux 812 SuperFast 2018.

Une évolution

Un peu à la manière Porsche, Ferrari aime que ses voitures soient le reflet de leur génération actuelle tout en rappelant celle d’autre époque et c’est pour cette raison que la 812 SuperFast donne clairement l’impression d’être une F12 Berlinetta remis aux goûts du jour. Puisque c’est l’effet voulu, je vous dis que c’est une réussite.

ferrari-812-superfast-4 (1)

Parlons d’abord de la face avant de la 812 SuperFast qui a du caractère. Elle est la première chose que bien des acheteurs potentiels verront à Genève. Et je peux vous assurer que vous aurez un frisson dans le dos lorsque vous verrez ce museau apparaitre dans votre rétroviseur sur l’autoroute. J’adore particulièrement la silhouette de la Ferrari 812 SuperFast puisqu’elle donne l’impression que la voiture serait en fait deux voitures tranchées à un angle de 45 degrés et fusionnées ensemble. La seule partie qui pose problème sur le plan esthétique, c’est l’arrière de la voiture et je vous explique pourquoi. Lorsque je regarde la partie arrière de la Ferrari 812 SuperFast 2018, je ne peux pas m’empêcher de pensée à la Dodge Viper et qu’on ne vienne pas me dire que ce n’est pas de là qu’elle tire son inspiration. Je n’ai aucun problème avec ça en fait, mais je crois que Ferrari aurait pu faire quelque chose de plus original.

En ce qui concerne l’habitacle de la nouvelle sportive du constructeur italien, on en sait encore peu pour le moment. Néanmoins, on peut s’attendre à un intérieur qui ressemble plus à celui d’un cockpit de voiture de course que celui d’une voiture familiale. J’espère seulement que Ferrari y mettra la même rigueur et la même qualité d’assemblage que dans la F12 Berlinetta, une voiture qui sera très difficile à remplacer.

Résumé

J’aime le fait que Ferrari continu d’opter pour la configuration d’un moteur à l’avant et d’une propulsion arrière pour sa sportive Grand Toursime qu’est la 812 Superfast. Cette configuration donne lieu à de véritables prouesses sur le plan esthétique. L’habitacle et la partie arrière relevés, ce long museau, ces lignes prononcées et fluides, ce sont tous ces éléments qui donne à la Ferrari 812 SuperFast un caractère aussi imposant. Je ne sais pas si elle sera la dernière Ferrari à être propulsée par un moteur à aspiration naturelle comme tant de gens le prétendent, mais je peux vous dire que la Ferrari 812 Superfast sera la dernière Ferrari fabriquée selon les traditions de la marque au cheval cabré.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

La reine du bal

La reine du bal