Ferrari Monza SP1 et SP2 2019

30 September 2018 par Jean-Sébastien Poudrier

Ferrari est la marque automobile la plus prestigieuse du monde, c’est indéniable. Néanmoins, il y a des gens pour qui une simple Ferrari (si une telle chose existe) n’est tout simplement pas suffisante. Et je ne parle pas ici d’édition limitée à 400 ou 500 exemplaires, mais bien des voitures uniques spécialement conçue pour des collectionneurs privés selon leurs spécifications. Bref, Ferrari vous appelle directement pour vous offrir de vous construire une voiture unique.

Les plus récentes créations de la marque de Maranello dans ce segment sont les Ferrari Monza SP1 et SP2 qui ont été dévoilées dans le cadre d’un évènement privé de la marque où seule l’élite des collectionneurs de Ferrari et des gens très influents de la marque était invitée. On ne connait bien évidemment pas le prix de ses 2 voitures uniques et leur valeur n’aura probablement jamais de limite. Néanmoins, ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est de savoir ce qui se cache derrière ses voitures exactement.

SP1 et SP2

Les Ferrari SP1 et SP2 ont été conçus comme le veut la tradition sur la base d’un modèle actuel de la marque. Dans ce cas-ci, on parle de la toute nouvelle 812 Superfast qui est équipée d’un moteur V12 qui affiche une puissance de 810 chevaux et 530 livres-pied de couple. La Ferrari Monza SP1 ne pèse que 1500 kg alors que la SP2 fait 20 kg en plus. Elles sont toutes deux longues de 4657 mm, large de 1996 mm et haut de 1155 mm, ce qui est très proche des dimensions de la voiture donneuse.

Inutile de vous dire que les performances de ses deux voitures sont à couper le souffle, surtout avec une telle puissance. On parle en effet d’un 0-100 en 2.9 secondes seulement et d’un 0-200 en 7.9 secondes. Ferrari annonce une vitesse maximale de plus de 300 km/h, mais n’a pas spécifié de chiffre exact. Vous comprendrez que ses voitures sont uniques et que leur conception ne veut ne permet pas de rouler très rapidement durant de longues minutes.

Le design

La première chose qui nous frappe sur les nouvelles vedettes de la marque au cheval cabré, c’est leur style unique. En effet, ce n’est pas tous les jours qu’on croise des voitures aussi longues sans toit et sans pare-brise. Disons que le produit fini semble littéralement venir d’une autre époque. En fait, c’est l’effet voulu puisque ses deux voitures tirent leur inspiration de modèles des années 40 et 50 comme la Ferrari 166 MM de 1948 ainsi que des Ferrari 750 Monza et 860 Monza. Disons que ce design rétromoderne est très tape-à-l’oeil et que les voitures du constructeur italien ne manqueront pas de faire tourner les têtes sur leur passage, peu importe où elles iront.

Comme vous avez certainement pu le voir, les 2 voitures sont légèrement différentes et on ne parle pas seulement de la couleur. En ce qui concerne la Ferrari Monza SP1, la voiture ne compte qu’une seule place assise histoire de rendre hommage aux voitures de course monoplaces des années 50. Pour la Ferrari Monza SP2, vous avez droit à 2 places, ce qui permet également d’ajouter une seconde bosse arrière le passager en guide the cage de protection en cas de retournement. Il y a fort à parier que ces systèmes de sécurité ne seront probablement jamais utilisés. En fait, je serais surpris si ces deux voitures dépassent les 10 000 kilomètres au compteur d’ici les prochains 100 ans.

Les Ferrari Monza SP1 et SP2 ne sont pas les premières voitures de l’époque moderne à bénéficier d’une conversion esthétique de ce genre. Les adeptes d’automobiles se souviendront certainement de la version Sterling Moss de la Mercedes-Benz Slr MclaMclaren qui a été nommée en l’honneur du célèbre pilote automobile.

Une expérience unique

Comme le décrit lui-même le constructeur italien dans son communiqué de presse sur le sujet, les Ferrari Monza SP1 et SP2 ont été conçues spécialement pour offrir une expérience de conduite très proche de celle d’une Formule 1 notamment grâce à l’absence de toit et de pare-brise. Certes, il y a un petit déflecteur pour le vent au niveau du visage, mais si vous avez la chance de conduite une voiture de ce genre au moins une fois dans votre vie, vous comprendrez qu’un casque complet rend l’expérience nettement plus agréable.

Comme les deux voitures n’empruntent que leur châssis à la 812 Superfast, leur carrosserie tout entière est faite de fibre de carbone, ce qui permet une rigidité impressionnante tout en sauvant sur le poids global de la voiture.  Il est également intéressant de savoir que les deux voitures ont été conçues avec l’aide de Loro Piana et Berluti, deux entreprises qui sont derrière la création d’accessoires de luxe et surtout, de course automobile comme des casques, des gants et autres. Bref, comme vous pouvez le voir, il n’y a absolument rien qui a été laissé au hasard pour ces deux voitures dont les heureux propriétaires n’ont pas encore été officiellement dévoilés.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier