GMC Terrain 2018

7 May 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

Les prix canadiens dévoilés!

L’un des véhicules les plus attendus de la gamme GM cette année, c’est sans contredit le GMC Terrain 2018 qui non seulement, fait peau neuve, mais fait un bond de géant en avant sur le plan technologique et esthétique. Je crois que GM a finalement compris que la gamme GMC avait sérieusement pris de l’âge et qu’il était temps pour ses VUS de rajeunir leur silhouette. En ce qui concerne le Terrain, on a droit à une refonte complète si réussie que le VUS du constructeur américain est quasiment méconnaissable.

D’abord, parlons du prix, puisque c’est là l’un des principaux atouts du GMC Terrain qui se veut une version plus luxueuse et sophistiquée que le Chevrolet Equinox. Pour l’année/modèle 2018, le Terrain affiche un prix de départ de 30 295$, soit environ 1 000$ de plus que l’an dernier. Ce n’est pas si mal qu’on pourrait le croire, car il a entièrement été revu, un processus qui fait généralement monter le prix des véhicules en flèche. En ce qui concerne les autres versions, on a droit à un prix de base de 37 795$ pour la version SLT et 41 795$ pour la version Denali, ce qui reste comme tout assez abordable pour un véhicule de cette catégorie. Et si vous êtes familier avec la gamme GMC, vous savez que lorsqu’on appose le logo Denali sur un véhicule, ce dernier est tout, sauf un véhicule de mauvaise qualité.

ca-2018-gmc-terrain-reveal-exterior-980x438-04

Des changements qui font du bien

L’ancien GMC Terrain était joli, mais il ne correspondait tout simplement plus à l’image que le constructeur américain souhaite donner à sa gamme. On a donc droit à un nouveau GMC Terrain 2018 plus moderne et actualisé. D’ailleurs, il reprend certains éléments de la signature esthétique qu’on retrouve sur le nouvel Acadia comme la calandre avant aux formes plus rondes. Je dois dire que j’aime aussi beaucoup les nouveaux phares en forme de C avec DEL intégré. Le capot du GMC Terrain 2018 offre un peu trop de ligne à mon avis, mais c’est la seule partie qui ne colle pas avec le reste du design qui est très fluide. J’aime beaucoup le fait que GMC ait conservé les ailes carrées et musclées du Terrain puisque c’est ce qui tape le plus l’oeil lorsqu’on regarde un véhicule de la marque GMC. À l’arrière, c’est comme à l’avant, on a droit à des feux en forme de C et une barre de chrome au bas du véhicule. Le seul détail qui m’agace c’est la manière dont la fenêtre arrière et le toit se rejoignent à l’arrière qui n’est pas sans rappeler celle du Nissan Murano. Néanmoins, ce n’est qu’une vague ressemblance et je ne crois pas qu’il y ait de quoi en faire un plat. Si j’avais une seule suggestion à faire à GMC en ce qui concerne le Terrain 2018, ça serait d’ajouter un peu de piquant à la palette de couleurs de son VUS. Des couleurs plus vibrantes attireraient assurément une clientèle plus jeune et dynamique.

IMG1-1

L’habitacle du GMC Terrain 2018 est à la hauteur de ce qu’on retrouve à l’extérieur. En fait, l’inspiration du design intérieur se tire directement de la carrosserie puisqu’il y a des C partout. Bon, j’en ai fini avec cette lettre! Pour le reste, l’intérieur du Terrain 2018 est fantastique et un détail qui me plait beaucoup, c’est la planche de bord en général qui ne nous donne pas l’impression d’être dans une voiture ou un VUS, mais bien derrière le volant d’un camion. En terme de confort et d’espace intérieur, le Terrain 2018 est irréprochable. Le VUS du constructeur américain profite également d’un véritable arsenal de technologie, un chapitre dans lequel GM a généralement une longueur d’avance sur ses compétiteurs. Le Terrain 2018 profite d’Android Auto ainsi que D’Apple, car Play, un système de caméra 360 degrés, des sièges chauffants à la deuxième rangée, brève, des options qu’on ne retrouve pas sur la majorité des véhicules de cette catégorie.

Des mécaniques révisées

On peut finalement dire au revoir au gourmand V6 et à ce moteur de 4 cylindres de 2.4 litres littéralement préhistorique qu’on retrouvait jusqu’à tout récemment sous le capot du GMC Terrain. Or, pour 2018, le VUS du constructeur américain propose 3 nouvelles mécaniques à commencer par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 1.5 litre. Vient ensuite un moteur turbocompressé de 2.0 litres. On retrouve des mécaniques équivalentes chez la majorité des compétiteurs du GMC Terrain, mais il se trouve que le VUS du constructeur américain a encore une carte à jouer et c’est celle du diésel puisqu’on retrouvera sous son capot un moteur turbodiésel de 1.6 litre dans sa version 2018, une motorisation qui risque d’attirer bien des acheteurs puisqu’il s’agira d’une exclusivité dans la catégorie.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Les prix canadiens dévoilés!