Hellaflush : une mode qui va trop loin?

12 May 2016 par Jean-Sébastien Poudrier

Je suis récemment tombé sur l’un des exemples les plus extrêmes de Hellaflush qu’il m’est été donné de voir. Bien entendu, ce n’est pas au Québec qu’une telle modification serait tolérée. J’ai eu la chance de croiser cette Subaru BR-Z lourdement modifiée dans un rassemblement d’automobiles à Ottawa la semaine dernière.

Cette mode pour le moins inusité est apparue au Canada en 2014, du moins, c’est là que les cas extrêmes ont commencé à se faire voir. La Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) avait d’ailleurs ouvert une enquête sur le sujet et elle a fini par déterminé que le Hellaflush posait un problème pour la sécurité routière, le rendent ainsi illégal. Néanmoins, tout comme c’est le cas pour de nombreuses modifications, les cas les moins extrêmes sont tolérés par les forces de l’ordre.

Une Subaru BR-Z qui fait tourner les têtes

Je suis moi-même habitué de voir des voitures Hellaflush, mais je dois vous avouer que j’ai été surpris de voir à quel point le propriétaire de cette Subaru BR-Z modifiée par Nextmod a décidé de pousser le concept à son extrême. Ce dernier a même du faire fabriquer des ailes sur mesure tellement ses jantes sont larges… Voyez le par vous même.

brz2brz5 brz4 brz3

Un automobiliste remorqué jusqu’en Ontario

L’an dernier à pareille date, un jeune homme conduisant sa Lexus Is300 Hellaflush en route pour une exposition de voitures au Québec s’était fait interpelé par les forces de l’ordre pour finalement se faire dire qu’il n’avait pas le droit de rouler sur les routes du Québec avec une telle modification à son véhicule. Le jeune homme s’est vue forcer de faire remorquer sa voiture jusqu’en Ontario.

En quoi consiste le Hellaflush?

Ce qu’on peut caractériser comme du Hellaflush, c’est lorsqu’un pneu est considéré trop petit pour une jante et que ce dernier est étiré au-delà de sa capacité normale. Les véhicules qui effectuent cette modification ajoutent également un angle d’inclinaison à leur roue, ce qui donne un résultat plutôt impressionnant. Néanmoins, sachez que cette pratique est à vos risques puisque des pneus aussi étirés peuvent s’user de manière prématurée.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier