Lamborghini Aventador S 2017

28 December 2016 par Jean-Sébastien Poudrier

Lamborghini Aventador S 2017

La fusée italienne

Lamborghini vient tout juste de dévoiler le nouveau jalon de sa gamme Aventador, l’Aventador S. Cette dernière gagne en style, mais aussi en puissance comme vous pourrez le lire dans les prochains paragraphes

Ce qui nous intéresse véritablement, c’est ce que la voiture cache sous son capot, avouons-le. Et bien, sans vous faire attendre une minute de plus voici ce qu’il en est. La Lamborghini Aventador S 2017 est mue par le même moteur V12 de 6 498 centimètres cubes, ou 6.5 litres si vous préférez. La puissance de ce dernier a toutefois été portée à 740 chevaux à 8 400 tr/min et 507 livres-pied de couple à 5 500 tr/min, ce qui lui permet d’abattre le 0-100 en moins de 2.9 secondes. Rassurez-vous cependant, le constructeur italien ne vous laisse pas seule avec toute cette puissance.

Aventador 01

Des technologies de Pointe

S’il y a bien une chose que Lamborghini souhaite que l’on retienne de sa nouvelle Aventador S 2017, c’est sa dynamique de conduite. Et je veux dire par là toutes les technologies qui vous accompagnent lorsque vous prenez le volant de ce bolide de 740 chevaux. Croyez-moi, ça semble impressionnant 740 chevaux, surtout lorsqu’il s’agit d’une voiture aussi exotique et racée que la Lamborghini Aventador. Néanmoins, je vous assure que le constructeur italien a sur rendre sa voiture si sophistiquée et contrôlable que vous aurez littéralement l’impression de prendre les commandes d’une voiture d’arcade.

Ce que Lamborghini défini comme sa dynamique de conduire, c’est un ensemble de technologie d’aide à la conduite qui prend forme dans une unité de contrôle appelé Lamborghini Duamica Veicolo Arriva (LDVA). En résumé, ce système prend contrôle dans à peu près tous les éléments de motricité et de comportement routier de la voiture, parmi quoi on compte les systèmes Dynamic Steering et Lamborghini Rear-Wheel Steering, ce qui veut dire que les roues arrières peuvent elles aussi tourner légèrement. La dynamique verticale de la voiture est contrôlée par une suspension magnéto-rhéologique. La Lamborghini Aventador S 2017 propose également un système aérodynamique actif arrière et pour finir, il y a la traction intégrale intelligente. Tous ces systèmes fonctionnent de pair et corrigent constamment leur mouvement grâce à une analyse constante des conditions routières.

 

Une brute trop civilisée

Vous savez, ce qu’on reproche le plus aux nouvelles voitures sportives, c’est l’accès limité aux spectaculaires performances qu’elles sont censées offrir. Certes, on peut comprendre que le principal attrait des technologies d’aide à la conduite, c’est de vous éviter un crash dans les premières minutes qui suivent la livraison de votre nouveau bolide. Néanmoins, pour les vrais pilotes, ceux et celles qui aiment conduire, bref qui ont ça dans le sang, la possibilité de ne pouvoir retirer complètement toutes les aides à la conduite peut s’avérer un énorme bémol. Oui, sur papier, vous avez une voiture de 740 chevaux entre les mains. Pourtant, cette dernière est aussi facile à conduire que la Subaru Legacy du beau-père et c’est là tout le problème. Je ne sais pas pour vous, mais si j’avais les moyens de me permettre une voiture aussi dispendieuse j’aimerais clairement qu’on me laisse la conduire sans ordinateur pour corriger le survirage en courbe ou de suspension qui absorbe les chocs comme si la route était parfaitement lisse. D’un autre côté, on peut difficilement reprocher à Lamborghini de vous faire sentir comme si vous étiez derrière le volant d’une Formule 1 tellement le comportement routier de l’Aventador S 2017 est bien géré.

UntitledUntitled 2

Design

La Lamborghini Aventador est déjà une voiture impressionnante en soie, on comprend donc assez rapidement le défi auquel les ingénieurs du constructeur italien on du faire face lorsque le projet de l’Aventador S a été mis sur la table. Eh bien, je fois vous dire qu’ils s’en sont sacrément bien sortis. La voiture est encore plus racée et agressive que sa version standard. Et je dois dire que j’adore particulièrement les jantes qui donnent l’impression que la voiture a été retravaillée par un préparateur spécialisé en la matière. Parmi les autres modifications notables, on compte le parechoc avant, le parechoc arrière et les prises d’air.

Résumé

Certes, je pourrais vous parler du style de la Lamborghini Aventador S pour plusieurs paragraphes encore, mais le niveau de personnalisation est si élevé que vous pouvez littéralement bâtir une Lamborghini Aventador S selon vos spécifications. Les possibilités de combinaisons sont hallucinantes. Je vous invite d’ailleurs à construire vous même votre Lamborghini de rêve à l’aide du configurateur du constructeur italien grâce au lien suivant.

https://configurator.lamborghini.com/?lng=fr&c=as

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier