Le torchon brûle entre Suzuki et VW

20 September 2011 par Jean-Sébastien Poudrier

Selon les dires des dirigeants de Suzuki Motor Corp., l’alliance avec Volkswagen est devenue un frein à son indépendance de gestion. Le fabricant japonais a demandé à VW de lui revendre les 19,9 % des parts qu’elle a achetées et lui offre de reprendre les 1,49 % des parts qu’elle détient dans VW. Dans le cas de VW, il semble que la décision de Suzuki de s’allier à Fiat pour l’obtention de mécaniques Diesel serait aussi une raison de défaire ce partenariat. Pourtant, Suzuki avait déjà une entente avec Fiat qui datait de 2005 concernant le développement de moteurs Diesel.

De plus, Suzuki n’aurait pas apprécié le fait que les dirigeants de VW voulaient avoir une influence sur ses opérations et ses décisions et la traitaient comme une associée. Dans les faits, cette entente de partenariat entre Suzuki et VW date de 2009 et n’a donné aucuns fruits depuis.