Lincoln Continental 2019 : des portes-suicide

23 December 2018 par Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire que la gamme de produits Lincoln a connu un regain de popularité dans les dernières années grâce à de nouvelles motorisations, des gadgets à la fine pointe de la technologie, mais surtout avec l’arrivée de nouveaux designs plus modernes et dynamiques. L’un des évènements marquants pour Lincoln dans les dernières années, c’est le retour de la Continental, une voiture qu’on n’avait pas vue depuis 2002 après une neuvième génération. Eh oui, la Lincoln Continental est l’un des plus vieux modèles de la marque. En fait, elle a fait son entrée sur le marché en 1939.

Le retour de la Lincoln Contental en 2016 comme dixième génération à lui seul est suffisant pour satisfaire les adeptes de la marque, mais le constructeur américain a décidé de pousser le bouchon encore plus loin avec le lancement d’une édition spéciale très particulière. Il s’agit de la Lincoln Continental 2019 Coach Edition. Cette édition spéciale vient ainsi permettre à la marque de célébrer le 80e anniversaire du modèle, mais ce qui rend cette voiture vraiment particulière, ce ne sont pas ses écussons, mais bien ses portes arrière de type suicide. Comme vous pouvez le voir sur les images, elles s’ouvrent vers l’arrière, une particularité qu’on retrouve uniquement sur des voitures de grand luxe comme chez Rolls Royce par exemple.

Comme il s’agit d’une édition spéciale qui célèbre les 80 années du modèle, le constructeur américain a décidé de limiter la production à 80 exemplaires. Néanmoins, attendez-vous à payer un léger supplément par rapport à la Continental régulière dont le prix de base s’élève à seulement 56 000$. Même si aucune information officielle n’a été dévoilée par Lincoln à se sujet, on peut s’attendre à ce que la facture soit aussi élevée que 100 000$. Toutefois, vous obtenez bien plus que des portes qui ouvrent à l’envers pour cette somme. Le châssis de la voiture a été allongé de 6 pouces, ce qui permet un meilleur dégagement aux jambes et surtout un accès plus facile à l’arrière. En ce qui concerne les places arrière, il n’y en a que 2 et vous avez droit à une console aussi énorme que celle qu’on retrouve à l’avant. En fait, c’est précisément ça la beauté de cette voiture, car les places arrière sont plus agréables que celles à l’avant. C’est le genre de voiture dans laquelle on aime être conduit. Bref, la seule chose que Lincoln ne fournit pas, c’est le chauffeur. Pour ce qui est de la couleur intérieure, il semblerait que le constructeur américain vous laisse le choix entre beige et brun, des couleurs assez typiques dans ce genre de véhicule. Enfin, pour le quart du prix de cette dernière, il ne faut pas s’attendre à bénéficier du même potentiel de personnalisation qu’une Rolls Royce.

Comme cette Lincoln Continental Coach Edition n’offre que la crème de la crème, elle est propulsée par la motorisation la plus vigoureuse de la gamme, à savoir un V6 biturbo de 3.0 litres. On ne retrouve pas cette mécanique dans la gamme Ford, ce qui veut dire qu’elle est particulière à Lincoln et c’est une bonne chose. Ainsi, malgré sa modeste cylindrée, ce V6 de 3.0 litres affiche une puissance de 400 chevaux et 400 livres-pied de couple, ce qui permet à la Lincoln Continental de boucler le 0-100 en 6.2 secondes malgré son poids. En revanche, il ne faut pas vous attendre à une bonne économie de carburant puisque la voiture affiche une consommation moyenne de 14.5L/100km en ville et 9.8L/100km sur autoroute. Enfin, il s’agit là de données techniques relatives au modèle standard. On peut donc s’attendre à un 0-100 moins rapides et une consommation légèrement plus élevée pour le modèle Coach Edition.

Les portes

Puisque c’est certainement le plus distingué de cette voiture, parlons de ces fameuses portes-suicides. Comme vous pouvez le voir, elle s’ouvre à l’envers et leur ouverture va jusqu’à 90 degrés, ce qui est nécessaire. En fait, je ne suis pas certain si la voiture a été allongée pour être plus confortable ou tout simplement pour en faciliter sa montée à bord. Ce genre de porte rend la montée à bord généralement assez difficile et pas très naturelle.

Lincoln a littéralement pensé à tous en ce qui concerne ses portes-suicides puisqu’elles sont jumelées à un système de fermeture facilitée automatique. Toutefois, toute cette technologie et ce 6 pouces en plus pour la voiture alourdit cette dernière de près de 150 livres.

La Lincoln Continetal Coach Edition 2019 n’est pas la première à être équipée de ce type de porte. En effet, si on remonte en 1961, la Lincoln Continental du président Kennedy avait eu droit au même système et c’est d’ailleurs ce qui a inspiré le constructeur américain à reproduire cette caractéristique pour cette édition spéciale de la Lincoln Continental 2019.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier