Lincoln Corsair 2020

27 April 2019 par Jean-Sébastien Poudrier

Lincoln a profité du Salon de l’automobile de New York pour dévoiler le remplaçant du MKC, à savoir le tout nouveau Corsair. Il faut dire que la première impression est assez bonne. Le VUS du constructeur américain nous réduit immédiatement avec sa carrure et sa silhouette moderne. En fait, au premier coup d’œil, on dirait presque un petit Navigator, ce qui est une bonne chose puisque ce design fait des ravages dans le grand VUS du constructeur américain.

Il faut dire que Lincoln en a fait du chemin depuis quelques années puisque la majorité de ses véhicules n’étaient que des versions endimanchées de modèles Ford. Comme vous le savez probablement, c’était le cas pour le Lincoln MKC qui utilisait la même plate-forme que le Ford Escape. C’est aussi le cas du Corsair, mais contrairement à ce qu’on a pu voir avec le MKC et l’Escape, il est absolument impossible de relier le Corsair et l’Escape de nouvelles générations uniquement par leur design.

Parlons du Corsair sans parler de l’Escape puisque pour la première fois dans l’histoire du modèle, Lincoln nous présente un VUS compact qui possède sa propre personnalité. Le Lincoln Corsair bénéficie de nombreux éléments caractéristiques de la signature esthétique de la marque comme les feux arrière qui se rejoignent ainsi que l’immense calandre carrée. Le VUS du constructeur américain a également droit à des jeux de jantes à plusieurs rayons, ce qui fait partie des nouveautés dans la gamme Lincoln.

Au final, on peut dire que le design du nouveau Lincoln Corsair est une réussite sur toute la ligne puisqu’il nous évoque la même chose que ses rivaux allemands lorsqu’on le croise. On le trouve élégant et sérieux, mais aussi très dynamique et ça, c’est une combinaison qu’on ne retrouvait pas avec le Lincoln MKC. L’élément que j’aime le plus de la partie extérieure du Lincoln Corsair 2020, c’est le fait que la partie arrière soit peinte en noir, ce qui nous donne l’impression que le toit flotte dans les airs. Je sais, ça fait très «Range Rover», mais ça reste tout de même là une jolie attention de la part du constructeur américain.

L’an 3000

Pour ce qui est de l’habitacle du nouveau Lincoln Corsair, je crois que les designers de la marque n’auraient pas pu viser plus juste. Ce qu’on voit est à la fois d’une grande simplicité et moderne. La planche de bord est très linéaire et elle reprend bien la ligne extérieure du modèle. En fait, le design intérieur nous donne l’impression que le véhicule est bien plus grand qu’il ne l’est en réalité. Les commandes sont très accessibles et tout est à sa place à l’exception de quelques détails comme c’est le cas notamment pour le bouton-poussoir de démarrage qui se trouve sur la partie supérieure de la planche de bord, ce qui est un peu bizarre, mais bon, j’imagine qu’on s’y fait avec le temps.

Le Lincoln Corsair 2020 nous propose aussi un immense écran qui donne l’impression d’avoir été collé sur la planche de bord. Honnêtement, il s’agit du mouton noir dans l’habitacle du VUS du constructeur américain. J’aurais largement préféré un écran intégré à la planche de bord.

Une stabilité mécanique

Pourquoi changer la formule lorsque cette dernière fonctionne bien? C’est exactement ce que ce sont dit les ingénieurs en ce qui concerne l’aspect mécanique du tout nouveau Lincoln Corsair puisque ce dernier proposera les mêmes caractéristiques mécaniques qu’on retrouvait dans le Lincoln MKC mis à part quelques différentes. Ainsi, de série, le VUS du constructeur américain est propulsé par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres qui affiche une puissance de 250 chevaux et 270 livres-pied de couple. Ce petit moulin est jumelé à une boîte automatique à 8 rapports, ce qui est la norme dans la catégorie, mais là où diffère des autres, c’est en matière de motricité puisque le Corsair est offert de série avec un rouage à traction. Néanmoins, un rouage intégral est offert assez rapidement en option.

L’autre motorisation que propose le Lincoln Corsair 2020, c’est un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.3 litres. Ce dernier affiche une puissance de 280 chevaux et 310 livres-pied de couple. Tout comme le moteur de 2.0 litres, il est jumelé à une boîte automatique à 8 rapports. En revanche, la seule motricité offerte est un rouage intégral.

Le Lincoln Corsair 2020 est bien équipé de série et les options qu’il propose sont toutes plus intéressantes les unes que les autres, mais j’aimerais attirer votre attention sur l’ensemble Co-Pilot360 puisqu’il s’agit là de l’avenir de la marque et même de l’industrie de l’automobile. Cet ensemble combine des technologies actives et passives en matière de sécurité comme le régulateur de vitesse adaptatif, le système d’aide au maintien de la voie, une caméra 360 degrés, des phares automatiques, un système qui est capable de lire les panneaux d’affichage de la vitesse et j’en passe. Bref, il vous accompagne là où vous n’avez peut-être pas les réflexes et l’attention nécessaire.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier