Lotus Evora GT 2020

4 August 2019 par Jean-Sébastien Poudrier

On entend très peu parler de Lotus depuis quelques années, mais même s’il œuvre en silence, le constructeur britannique ne cesse toujours pas d’innover. D’ailleurs, depuis quelques semaines, Lotus, semble vouloir reprendre contact avec le public. Le constructeur a notamment dévoilé sa grande sportive Evija et aujourd’hui, il nous présente la toute dernière cuvée de sa légendaire Evora, la GT.

Plus puissante, plus légère et plus rapide, voilà ce qui résume le travail effectuer sur la Lotus Evora GT par rapport aux autres modèles de la gamme. Même si on reconnait la silhouette de l’Evora, on reconnait qu’il y a de nombreuses améliorations sur le plan visuel.

Toujours plus

Le prix canadien de la Lotus Evora GT 2020 n’a toujours pas été dévoilé, mais on peut s’attendre à ce que la sportive du constructeur britannique frise les 140 000$, et ce, sans même avoir parlé des options. D’ailleurs, au sujet des options, Lotus propose un ensemble de fibre de carbone qui permet d’ajouter un toit, un coffre et le capot avant en fibre de carbone. Inutile de vous dire que cet ensemble est très dispendieux à 10 000$. Lotus propose également un ensemble d’échappement en titanium qui coûte, tenez-vous bien, pas moins de 8 000$. Dans sa version la plus équipée, la Lotus Evora GT ne pèse que 3 104 lb, soit environ autant qu’une berline compacte, ce qui explique ses performances à couper le souffle.

Un cœur de Toyota

Peut-être que vous ne le savez pas, mais les motorisations qu’utilise Lotus sont fournis par Toyota et dans le cas de l’Evora GT, on a droit à un V6 de 3.5 litres qui sort tout droit d’une Toyota Camry. Néanmoins, je vous rassure sur le fait que même sur le plan mécanique, la berline du constructeur japonais et la sportive du constructeur britannique n’ont pas grand-chose en commun puisque la majorité des composants interne du moteur ont été revus. Ainsi, ce V6 de 3.5 litres affiche désormais une puissance de 416 chevaux et 317 livres-pied de couple. Il faut savoir que ce moteur bénéficie aussi d’un compresseur volumétrique, ce qui explique notamment sa si grande puissance. Néanmoins, le constructeur britannique ne nous propose pas son Evora la plus puissante puisque le modèle Evora GT430, affichait une puissance de 430 chevaux comme son nom l’indique.

Lotus annonce un 0 à 100 km/h en moins de 3.8 secondes, ce qui est tout de même très rapide pour une voiture de cette catégorie. D’ailleurs, selon les dires du constructeur britannique, elle serait même en mesure de franchir la barre des 300 km/h. Le meilleur dans tout ça, c’est que la Lotus Evora GT propose une boîte manuelle à 6 rapports de série et c’est l’une des dernières voitures de sa catégorie à en proposer une. Cette caractéristique la rend encore plus désirable à mon avis.

Confortable et commode

J’ai toujours eu du mal à comprendre les objectifs de Lotus en ce qui concerne l’Evora puisque c’est une voiture trop grosse et trop lourde pour être aussi agile que ces petites sœurs et en même temps, elle n’est pas assez grande pour être totalement confortable et pratique. Certes, elle offre de la place pour 2 passagers arrière, enfin, 2 enfants. De plus, sa capacité en matière d’espace cargo est ridicule. Au final, je crois que la Lotus Evora existe simplement pour permettre aux adeptes de la marque de conduire une Lotus. Heureusement pour ces derniers, elle n’en reste pas moins plaisante à conduire et même si elle n’est pas aussi rapide que l’Elise et l’Exige, elle n’en reste pas moins redoutable sur la piste.

Il faut dire que le modèle existe depuis 2010 et que le constructeur britannique a réussi à étirer la sauce pendant toutes ces années, mais la version GT est quelque chose qui permettra à l’Evora de prospérer pour quelques années encore. Il ne reste plus qu’à espérer que sa remplaçante soit en cour de développement et qu’elle nous serait présentée dans l’année qui suit, car Lotus ne peut pas offrir la même voiture pour l’éternité.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier