Mazda et son moteur sans bougies

21 August 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

Mazda a toujours été un constructeur qui n’aime pas faire comme les autres et la preuve la plus flagrante de cette affirmation, c’est le fameux moteur rotatif qui n’a jamais été utilisé par un autre constructeur constructeur que Mazda. Pourtant, ce dernier a permis au constructeur japonais de remporter de nombreux titres ainsi que d’équiper des modèles de performances qui sont encore aujourd’hui des légendes dans l’univers de la personnalisation d’automobile. Néanmoins, là où le constructeur japonais s’est distingué récemment, c’est grâce à sa technologie SKYACTIV qui ne fait que reprendre des principes simples en les améliorants. Ainsi, les voitures de Mazda offrent un meilleur aérodynamisme, une meilleure consommation de carburant ainsi qu’une conduite plus inspirante.

Mazda n’a toutefois pas fini d’innové et sa plus récente percée dans le domaine, c’est un moteur à essence qui fonctionne sans bougie grâce à l’aide de la compression seulement un peu à la manière d’un moteur diésel.

2018-mazda3-in-for-mild-updates-all-new-model-with-hcci-engine-in-the-pipeline_10

Un défi de taille

Cette nouvelle technologie sera appelée SKYACTIV-X et si on en croit les dires du constructeur japonais sont eux amenés à remplacer toutes les motorisations que propose la gamme Mazda à l’heure actuelle tout en s’appuyant sur les mêmes principes que la technologie SKYACTIV-G. Ainsi, Mazda vient d’annoncer qu’il produira le premier moteur à essence avec allumage par compression de l’histoire. Toutefois, ce n’est pas une mince affaire et sa représente de nombreux défis puisque l’essence explose seulement lorsqu’elle est trop comprimée est c’est très imprévisible. Néanmoins, Mazda compte trouver le point où le mélange est parfait et où la compression permet juste assez de chaleur pour faire exploser le mélange dans un environnement contrôlé.

L’autre défi, c’est de combler le manque de puissance du moteur ce qui est déjà un défi majeur pour les moteurs diésel, car la compression est si forte qu’elle utilise une grosse partie de la puissance créer par les explosions pour compressé son mélange air/carburant, ce qui laisse moins de puissance pour faire tourner les roues. Néanmoins, tous les moteurs de la série SKYACTIV-X seront dotés d’un compresseur volumétrique, une technologie vieille comme la terre, mais qui a justement prouvé son efficacité il y a bien longtemps.

mazda-skyactiv-x-engine-plans

Efficace et propre

L’ensemble de la technologie SKYACTIV-X permettra, selon Mazda de brûlé 20 à 30% moins de carburant pour obtenir une puissance similaire à celle des moteurs actuels. Toutefois, cette nouvelle génération de moteur qui pourra fonctionner sans bougie d’allumage sera toujours dotée de bougie d’allumage pour la simple et bonne raison que le démarrage reste difficile à froid, un problème que connaissent bien les propriétaires de voitures à motorisation diésel. En fait, la température et la compression sont les deux éléments qui vont permettre au moteur SKYACTIV-X d’atteindre son efficacité maximale. Pour ce faire, le moteur devra utiliser les bougies d’allumage pour quelques minutes avant que la température ne soit optimale pour que le mélange explose de lui-même et c’est à ce moment que le moteur SKYACTIV-X offrir le meilleur de son potentiel.

Comment ça marche

Alors que les moteurs à essence classiques ne dépassent quasiment pas un taux de compression 12:1, les moteurs diésel peuvent supporté facilement 18:1 et plus. En fait, ils doivent offrir un taux de compression minimum de 15:1 pour qu’une explosion se produise. Pour l’essence, le chiffre magique, c’est 18:1, ce qui est pratiquement deux fois plus élevé que la majorité des moteurs à essence fonctionnant avec bougie.

mazda-skyactiv-x-engine-plans (1)

Mazda et sa façon unique de voir le monde

Le constructeur japonais Mazda a toujours fait les choses de manière différente des autres. La nouvelle technologie SKYACTIV-X en est la preuve. Néanmoins, il ne s’agit pas d’une technologie extraterrestre, loin de la. En fait, le constructeur japonais reprend tout simplement un principe de base, soit celui de l’explosion d’un mélange air/essence dans sa forme la plus simple pour rentabilisé sont efficacité au maximum. La majorité des constructeurs misent plutôt sur la turbo compression pour améliorer la consommation de carburant de leurs véhicules, mais ce genre de technologie n’est pas aussi fiable et nécessite un entretient plus méticuleux que celui d’une motirsation plus simple comme le moteur SKYACTIV-X. D’ailleurs, Mazda n’en restera pas là puisqu’il vient tout juste de signer une entente de partage de ses technologies avec Toyota et l’une des closes stipule que Mazda aurait le droit d’utiliser les technologies hybride de Toyota dans ses voitures. Ainsi, il ne serait pas impossible qu’on voie apparaître une voiture hybride SKYACTIV-X d’ici quelques années. Et quand on y pense, c’est la solution au problème de Mazda puisque la voiture pourrait démarrer et se réchauffer grâce au moteur électrique et une fois la bonne température atteinte, il ne reste qu’au moteur SKYACTIV-X à faire son travail.

Le mot de la fin

Ce qu’il y a de bien avec la technologie SKYACTIV-X, c’est qu’elle a passé le cap de la phase test, ce qui veut dire que la commercialisation est prévue pour 2019. Pour l’instant, le seul moteur qui se verra doté de cette technologie est un moteur de 4 cylindres. Néanmoins, si tout fonctionne comme prévu, Mazda devrait éventuellement offrir un moteur V6 SKYACTIV-X et peut-être même un moteur de 3 cylindres.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Mazda et son moteur sans bougies