McLaren dévoile sa nouvelle GT

15 May 2019 par Jean-Sébastien Poudrier

Après plusieurs mois d’attentes, de photos-espionnes et d’information données au compte goûte, Mclaren lève enfin le voile sur sa nouvelle GT et la première chose qu’on peut dire sur cette dernière, c’est qu’il s’agit d’une réussite sur toute la ligne.

Avant d’entrer dans les détails plus techniques, j’aimerais vous parler du design de la voiture, car cette nouvelle GT diffère beaucoup du reste de la gamme McLaren à ce niveau. En fait, la voiture propose une silhouette moins racée et moins provocatrice. En fait, on dirait qu’elle a été sculptée à même un seul bloc. Ses lignes sont plus fluides et son design montre clairement qu’elle a évolué sur le plan technique. On voit que le constructeur s’est inspiré sur plusieurs modèles actuels pour compléter le design de sa nouvelle GT. De l’avant, la voiture donne l’impression d’avoir la même structure que la 570S. Néanmoins, l’aspect robuste et brossé de la voiture provient clairement de la Speedtail. Bref, elle donne pratiquement l’impression d’être plus civilisé que les autres modèles produisent la marque, mais l’est-elle vraiment?

Une bête de 620 chevaux

Plutôt que d’opter pour le classique V8 de 3.8 litres, McLaren a décidé de greffer son nouveau moteur V8 biturbo de 4.0 litres à sa nouvelle GT. Ce moulin a été réglé de manière à offrir une puissance de 620 chevaux et 465 livres-pied de couple. Certes, c’est moins que les 1 050 chevaux de la Speedtail ou les 720 chevaux de la 720S, mais ça n’en fait pas une voiture moins redoutable pour autant, bien au contraire.

Le moteur de la nouvelle GT de McLaren est couplé à une boîte automatique à 7 rapports qui propose plusieurs modes de conduites. Elle bénéficie également d’un châssis monocoque en fibre de carbone et d’une suspension adaptative. Pour les freins, McLaren a opté pour des disques de 367mm à l’avant et 354mm à l’arrière ainsi que des étriers à 4 pistons aux 4 roues. Bien entendu, les disques de freins sont faits de céramique carbone, un matériel très dispendieux, mais d’une efficacité incomparable.

Avec un poids de 1530 kg, la nouvelle GT de McLaren n’est pas une voiture ultralégère, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas rapide pour autant. En fait, il ne lui faut que 3.2 secondes pour abattre le 0-100 km/h et elle peut atteindre 200 km/h en moins de 9.0 secondes. Sa vitesse maximale est estimée à 326 km/h. Afin de conserver une adhérence maximale, la voiture a droit à des pneus Pirelli P Zero de 225/35/R20 à l’avant et 296/30/R21 à l’arrière, ce qui rehausse aussi son caractère sur le plan esthétique.

Une voiture de grand tourisme

McLaren décrit sa nouvelle GT comme la première voiture de grand tourisme à être fabriqué et proposé en même que les modèles réguliers de production. Pour ceux et celles qui ne savent pas ce qu’est une voiture de grand tourisme, c’est généralement une voiture très confortable qui offre un espace cargo supérieur. Le grand tourisme fait référence aux riches gens d’affaires qui faisaient littéralement le grand tour de l’Europe dans les années 60. C’est d’ailleurs à cette époque que sont apparus les GT. Il s’agit généralement de version plus docile de voiture de course. Ainsi, on peut dire que la nouvelle GT de McLaren correspond parfaitement à cette étiquette.  D’ailleurs, elle offre un espace cargo de 570 litres, ce qui est énorme pour une voiture de sa catégorie.

Fabriquer la votre

McLaren a compris que la passion est ce qui anime les adeptes de sa marque et que le fait de pouvoir concevoir sa propre McLaren à partir même de son salon est une expérience que recherche la majorité des acheteurs. Ainsi, même si la voiture vient tout juste d’être dévoilée, son configurateur en ligne est déjà accessible à même le site de McLaren. La seule chose qui n’est pas présente, c’est la fourchette de prix, mais le constructeur britannique annonce un prix de base de 163 000 livres sterling, ce qui correspond à 281 000$ canadien. Ainsi, avec les options et tout, on peut s’attendre à ce que la nouvelle GT de la marque coûte entre 300 000$ et 400 000$.

On vous propose d’abord de choisir entre 3 niveaux de finition, soit Standard, Pionner et Luxe. La prochaine étape, c’est le choix de la couleur et laissez-moi vous dire que du choix, justement, il y en a. Au total, le constructeur britannique propose jusqu’à 30 teintes différentes. Pour l’instant, il n’y a que 2 options de jantes au menu soit des jantes de 20 pouces à 7 branches ou des jantes de 20 pouces à 15 branches.

Parmi les options les plus intéressantes que propose la voiture, on retrouve le toit vitré, un élément qui change complètement la dynamique de l’habitacle et qui rend ce dernier encore plus confortable puisque ne s’y sent pas à l’étroit.

Il s’agit de la 4e voiture que McLaren propose dans son plan de lancer 25 nouveaux véhicules. Néanmoins, il y a fort à parier que de nombreuses variantes de cette nouvelle GT vont naître dans les mois à venir comme on a pu le voir avec les autres voitures de la marque. Ainsi, on peut s’attendre à une version décapotable, une version plus performante et pourquoi pas même une version LT.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier