Mitsubishi : une Mirage de 750 chevaux

26 May 2019 par Jean-Sébastien Poudrier

Lorsqu’il est question de la Mitsubishi Mirage, la dernière chose qui nous vient en tête, c’est une voiture de performance. Il faut dire que cette microvoiture de ville est propulsée par un moteur de 3 cylindres de 1.2 développant à peine 78 chevaux et 74 livres-pied de couple. Certes, la voiture pèse moins de 1 000 kg, mais il lui faut tout de même plus de 13 secondes pour boucler le 0-100 et sa vitesse maximale est estimée à 201 km/h et je vous déconseille fortement de vérifier cette théorie puisqu’aucune route n’offre une pente assez abrutie, un vent assez fort ou quelconque condition qui soit nécessaire pour atteindre cette vitesse en moins de 10 minutes en toute sécurité. Bref, vous aurez compris que la Mirage n’a rien d’une voiture sportive. Sans compter qu’elle est à l’heure actuelle l’une des voitures neuves les moins chères sur la planète.

Néanmoins, c’est exactement pour cette raison que Dytko Sport, un préparateur de voiture de la Pologne a décidé d’utiliser la microvoiture japonaise pour en faire une véritable voiture de course. Et on ne parle pas ici de n’importe quelle épreuve, mais bien de remonter de montagne, une discipline particulièrement exigent pour une voiture. Néanmoins, comme vous pouvez le voir dans le vidéo suivant provenant de la chaîne YouTube HillClimb Monsters, la Mitsubishi Mirage qu’on vous présente aujourd’hui n’a rien du modèle de série sur lequel elle se base :

D’abord, on peut clairement voir que la voiture a été abaissée, mais surtout élargie, ce qui lui permet d’offrir une meilleure stabilité, un élément essentiel dans ce genre de course. La voiture bénéficie également de nombreux élément aérodynamique, ce qui lui permet de rester clouer au sol comme un immense aileron arrière.

L’aspect mécanique de cette Mitsubishi Mirage a clairement été revu puisqu’on peut voir un énorme «intercooler» à l’avant de la voiture, ce qui permet de refroidir l’air qui passe par le turbocompresseur avant qu’elle se rende jusqu’au moteur. Néanmoins, les modifications sont nettement plus importantes qu’on peut le voir sur le plan mécanique. D’abord, la cylindrée du moteur passe de 1.2 à 2.2 litres et un énorme turbocompresseur a été couplé à la voiture pour que cette dernière offre une puissance de 750 chevaux. Ainsi, nous sommes bien loin des 78 chevaux de la voiture de série. Ce n’est pas tout puisque cette Mitsubishi Mirage de course profite aussi d’un rouage intégral qui provient directement de la Lancer Evolution, une voiture légendaire en matière de rallye automobile. Au final, la voiture pèse 1 050 kg, ce qui veut dire qu’elle est plus lourde que le modèle d’origine, mais avec ses 680 chevaux supplémentaires, je crois qu’il ne s’agit pas là d’un problème.

Je dois dire que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu Mitsubishi sur une piste de course et le fait d’utiliser la Mirage nous montre que le constructeur japonais a encore plus d’un tour dans son sac. Qui sait, peut-être que les hauts dirigeants de la marque seront inspirés par tout ça et qu’ils voudront lancer une version sportive de la microvoiture pour le grand public. Croyez-moi, c’est le genre de voiture qui se vendrait assez bien puisqu’elle serait abordable.

La Mitsubishi Mirage

La Mitsubishi Mirage est une voiture qui semble très appréciée de ses propriétaires de manière générale et c’est plutôt étrange puisque c’est justement une voiture qui a tout pour se faire détester à la base. C’est une voiture pleine de compromis, elle offre un équipement de série pauvre et du confort, il y a en a, mais je vous souhaite bonne chance pour le trouver. Bref, c’est le genre de voiture qui a été conçue pour être abordable tout simplement. Néanmoins, pour bien des gens, c’est mieux que le fait de prendre le taxi ou même le transport en commun et pour ces gens-là, la Mitsubishi Mirage est une voiture bien équipée. C’est également la voiture idéale pour les étudiants ou les étudiantes puisqu’elle est très abordable, relativement fiable et qu’elle propose une excellente garantie de base.

La compétition n’est pas particulièrement féroce dans le segment de la Mitsubishi Mirage. En fait, cette dernière n’a que deux voitures à craindre dans son créneau et il s’agit de la Nissan Micra et la Chevrolet Spark. Néanmoins, de toutes les 3, la Mirage est de loin la plus appréciable du lot. Si vous êtes à la recherche du mode de transport le plus économique qui soit, je vous la recommande fortement.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier