Subaru Crosstrek 2019 : une version hybride

26 May 2018 par Jean-Sébastien Poudrier

Le Subaru Crosstrek vient tout juste de faire peau neuve en 2018, mais les adeptes du modèle ont vite critiqué l’absence de version hybride puisque cette dernière a été très appréciée malgré sa brève apparition dans le modèle. Or, il se trouve que le constructeur japonais Subaru vient tout juste de confirmer que son petit VUS profitera de nouveau d’une version hybride pour 2019, une nouveauté qu’on doit majoritairement aux nombreuses collaborations entre Subaru et Toyota.

Il se trouve en effet que le Subaru Crosstrek 2019 profitera d’une nouvelle motorisation hybride emprunter à Toyota qui sera nettement plus efficace que ce qu’on nous avait présenté avec l’ancien Crosstrek hybride qui n’a d’ailleurs pas fait long feu sur le marché. Cette fois-ci ce qui est différent, c’est que le constructeur japonais entend offrir une motorisation hybride enfichable, ce qui veut dire que le Crosstrek offrira une plus grande autonomie générale, mais aussi qu’il pourra fonctionner en mode 100% électrique pour quelques dizaines de kilomètres. Il s’avère que ce genre de motorisation est de plus en plus populaire.

subaru-crosstrek-2018-00105

un concours de circonstances

Ce n’est pas le fruit du hasard si Subaru a décidé d’offrir une version électrifiée du Crosstrek maintenant puisque le constructeur japonais doit se soumettre aux normes de plus en plus sévères qui exigent notamment qu’un certain % des véhicules de la gamme d’un constructeur soit électrifiés. Néanmoins, le Crosstrek représente la plateforme idéale pour accueillir ce type de technologie,

On ne sait toujours pas par quelle motorisation exactement ce nouveau Crosstrek Hybride sera propulsé ni même une autonomie de combien de kilomètres il affichera en mode 100%, électrique, mais rien que le fait de savoir que ce dernier partagera ses éléments hybrides avec un véhicule Toyota me rassure dans la mesure ou ce dernier est actuellement le roi en matière de véhicule électrifié.

Pour l’instant, la seule qui est confirmée pour cette version hybride du Crosstrek, c’est qu’elle sera vendue aux États-Unis d’ici la fin de l’année. En revanche, le constructeur japonais n’a rien confirmé en ce qui concerne le Canada, l’un des marchés où il se vend pourtant l’une des plus grandes proportions de véhicules électrifiés par habitant.

2019-subaru-crosstrek-look-high-resolution-picture

Une Prius déguisée en Subaru

Le constructeur japonais nous a déjà confirmé que la mécanique qui sera utilisée dans le Crosstrek Hybride a été empruntée à Toyota, mais si vous voulez mon avis, je doute fortement qu’il s’agisse d’un système similaire à celui qu’on retrouve dans le Rav4 hybride. Je crois plutôt que le constructeur japonais a opté pour la motorisation de la Prius Prime qui permet une autonomie moyenne de 35 kilomètres en mode seulement électrique ainsi qu’une consommation combinée de 4.4L/100km.

Le Crosstrek

Le Subaru Crosstrek est arrivé sur le marché en 2012. Avec ses 4 roues motrices, son habitacle spacieux et son design de jouet pour adulte, le VUS du constructeur japonais a vite séduit sa clientèle. Le Crosstrek a d’ailleurs été offert en version hybride de 2014 à 2016, mais cette dernière n’a pas été aussi populaire que l’escomptait le constructeur japonais et elle a fini par être rapidement exclue de la gamme.

Le Subaru Crosstrek 2018 figure parmi les véhicules les plus vendus de la gamme Subaru juste derrière l’Outback et le Forester. Ainsi, l’ajout d’une version hybride à sa gamme ne pourra qu’améliorer ses chances de devenir le véhicule le plus populaire chez Subaru, ce que la nouvelle plateforme devrait permettre, car depuis l’introduction de cette dernière sur le marché, le constructeur japonais affiche des ventes record sur le marché canadien chaque mois ou presque.

Mécaniquement parlant, le VUS du constructeur japonais n’offre pour l’instant qu’un moteur de 4 cylindres de 2.0 litres. Ce dernier affiche une puissance de 152 chevaux et 145 livres-pied de couple, ce qui est plutôt modeste dans la catégorie, mais ce moteur est très efficace. Tout porte également à croire que c’est cette motorisation qui sera combinée avec la motorisation hybride que le Crosstrek proposera comme modèle 2019.

Le Subaru Crosstrek dans sa forme actuelle bénéficie d’une boîte manuelle à 6 rapports de série et d’une transmission à variation continue en option. Comme vous pouvez vous l’imaginer, le rouage intégral est également offert de série, ce qui veut dire qu’il en sera de même pour la version hybride.

2019-Subaru-Crosstrek-Cargo-Area-space

Le roi de l’aventure

Même si le Subaru Crosstrek 2018 appartient à la catégorie des VUS sous-compacte son gabarit lui permet de rivaliser avec des modèles plus gros comme le Ford Escape, le Honda CR-V ou le Toyota RAV4 encore. Néanmoins, ce qui permet au Subaru Crosstrek de se distinguer réellement de la masse, ce sont ses compétences en matière de conduite hors route. Ce dernier affiche une garde au sol assez élevée. Le tout combiné à son habitacle spacieux et son rouage intégral intelligent est ce qui permet d’obtenir le VUS par excellence.

Une nouvelle génération plus techno

L’une des caractéristiques que j’ai longtemps reprochées au Subaru Crosstrek, c’était d’être en retard sur la compétition en matière de technologies, et ces années après année. Je crois toutefois que le constructeur japonais a fait ses devoirs pour le modèle 2018 puisque ce dernier est aux goûts du jour en matière de divertissement ainsi qu’en matière de sécurité. Maintenant, il reste à voir si le constructeur japonais osera pousser le tout encore plus loin avec l’arrivée sur le marché de la version hybride du Crosstrek.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

une version hybride

une version hybride