Tesla Roadster 2018

17 July 2017 par Jean-Sébastien Poudrier

Un retour aux origines

Tesla R, c’est la toute nouvelle appellation qu’aura la prochaine génération de Tesla Roadster, une voiture que bien peu connaissent, mais qui a pourtant permis à Elon Musk de créer ce que l’entreprise est aujourd’hui. On en sait encore très peu sur la Tesla R, sinon qu’elle figure dans les plans de la marque pour les prochaines années. Elon Musk cherchet-t-il a rallier les nostalgiques ou cette nouvelle voiture sportive aura des performances qui frise le ridicule, nous le saurons bientôt.

Histoire de vous aider à comprendre de quoi il est question, débutons avec quelques faits sur la marque Tesla. L’entreprise américaine fondée par le riche homme d’affaires Elon Musk a fait ses débuts grâce à une voiture sportive nommée la Tesla Roadster. Cette dernière a été introduite sur le marché en 2008 et la production s’est étendue jusqu’en 2012, une période au cours de laquelle seulement 2 500 exemplaires ont été produits. Certes, c’est bien peu par rapport aux quelque 400 000 Tesla Model 3 qui ont été commandés, mais c’est tout de même ce qui a permis à Tesla de se créer une certaine réputation. Déjà à l’époque, la Roadster était capable de boucler le 0-100 en moins de 3.7 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 212 km/h, des performances encore notables même aujourd’hui.

Il faut savoir que la Tesla Roadster a été bâtie à partir d’un châssis de Lotus qui a été allongé pour les besoins de la cause. Si vous trouvez que la Roadster avait une ressemblance avec la petite voiture anglaise, c’est de là que ça vient. La sportive américaine 100% électrique a même été assemblé en Angleterre. D’ailleurs, c’est ce qui m’amène à me demander de quoi aura l’air la nouvelle Tesla R, car pour l’instant, on à peu près n’importe quoi sur internet comme vous pouvez le voir. Et je peux vous assurer que certains de ses croquis ont été réalisés avec une si grande dextérité qu’on pourrait facilement croire qu’il s’agira de la nouvelle Tesla R.

tesla-r-750x336

2018-Tesla-Roadster-convertible

download

Si vous voulez mon avis en ce qui concerne l’allure de la nouvelle Tesla R, je crois que le constructeur américain misera davantage sur le style actuel de la marque et que la voiture sera plus ronde et élancée que l’ancien modèle. Disons que Tesla a maintenant les moyens de développer ses propres plateformes, ce qui lui permet de créer une voiture encore plus performante. On pourrait ainsi voir une supercar Tesla R qui serait non seulement dotée de la meilleure mécanique que propose le constructeur américain, mais aussi d’un véritable arsenal d’élément esthétique fonctionnel servant soit à refroidira voiture ou à créer une pression pour que la voiture reste clouer au sol. Bref, les possibilités sont infinies, surtout lorsqu’il est question d’Elon Musk.

À vive allure

Il y a une chose qui me rend perplexe par rapport à l’idée d’une voiture sportive chez Tesla et c’est l’actuelle gamme que propose le constructeur américain. Pourquoi diable voudrait-on d’une voiture peu confortable, peu spacieuse et aucunement pratique, mais performante quand on peut avoir une berline de grand luxe qui abat le 0-100 en moins de 2.5 secondes? Pour être vraiment intéressée, cette Tesla R devrait être capable de boucler le 0-100 en moins de 2.0 secondes en plus d’atteindre des vitesses de plus de 300 km/h, ce qui est étonnamment possible.  Et de ce fait, je me réfère à la Lucid, une voiture électrique qui vient tout juste d’établir un nouveau record de vitesse à 378 km/h. Si un petit constructeur comme celui qui a cré la Lucid est capable d’arriver à une telle performance, je ne vois pas pourquoi Tesla ne serait pas capable d’y arriver et même de la surpasser.

Selon les rumeurs, cette nouvelle Tesla R devrait être introduite sur le marché en 2020, ce qui laisse encore 3 ans au constructeur américain pour développer le modèle. Il y a fort à parier que le produit fini sera encore plus dément qu’on puisse aujourd’hui se l’imaginez puisque comme vous l’avez surement déjà remarqué, Tesla améliore sans cesse ses voitures qui sont continuellement mise à jour et de plus en plus puissante. À ce rythme-là, la Tesla R pourrait bien devenir la voiture de production la plus rapide du monde, et ce, toutes catégories confondues.

546b6830c798c_-_tesla-vs-lotus-lg

Pour l’image de la marque

Vous savez, j’ai la nette impression que Tesla a fait l’annonce d’une nouvelle voiture sportive pas pour répondre à une demande, mais bien pour offrir à son entreprise la chance de montrer au monde que la voiture électrique est capable de surpasser n’importe quelle voiture, surtout les hybrides super sportifs qu’on appels aujourd’hui des Hypercar et je crois que c’est à cette catégorie spécifiquement que le constructeur américain entend s’attaquer. Or, il faut comprendre que les voitures qui sont actuellement produites dans ce segment offrent bien plus qu’une expérience de conduite, des performances à couper le souffle ou des technologies auxquelles même l’armée n’a pas encore pensé. Et tout ça, mes amis, ça vient avec un prix et c’est ce qui m’amène à croire que la nouvelle Tesla R ne sera pas à la portée de tous les budgets. Il ne s’agira pas de la voiture que votre oncle qui a économisé toute sa vie pourra cacher dans son garage pour la sortir tous les dimanches. Il s’agira plutôt du genre de voiture que vous voudrez afficher sur le mur de votre chambre comme ce fût le cas de Ferrari et Lamborghini à une certaine époque.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier